11ème édition du salon international pour l’alimentation et l’emballage : une plateforme de partage de nouvelles technologies et solutions innovantes

0
249

Dakar abrite depuis hier, jeudi 6 juin et ce jusqu’au 8 juin, la 11 ème édition du Salon International pour l’Alimentation (SENEFOOD) et du Salon International pour l’emballage (SENEPACK). Cet événement est une vitrine d’expositions destinée à la promotion des biens et services, plus un cadre privilégié de rencontre B2B organisé entre les exposants, les promoteurs et les visiteurs professionnels à la recherche de partenaires.

La 11 ème Edition du Salon International pour l’Alimentation (SENEFOOD) et du Salon International pour l’emballage (SENEPACK)  s’est ouverte hier, jeudi 6 juin, au centre des expositions de Diamniadio. Ces salons sont organisés pour la promotion des outils de production, de vulgarisation des produits de l’industrie agro-alimentaire et de l’emballage.  SENEFOOD et SENEPACK sont une plateforme de relations d’affaire, qui  permettent de découvrir ou de proposer de nouvelles technologies et solutions innovantes pour le développement de l’entreprise. « Les entreprises qui sont présentes sur ce salon ont amené des technologies complétement différentes des nôtres dans le domaine de l’agriculture et de l’irrigation. Par exemple dans l’agriculture, beaucoup d’entreprises marocaines et turques qui participent à ce salon font la jonction entre l’agriculture moderne et les nouvelles technologies de communication », a fait savoir Madibo Diop, organisateur du Salon. Venu présider la cérémonie d’ouverture de ce salon, le Ministre de l’industrie et du commerce Serigne Guèye Diop a relevé  la bonne qualité  des entreprises  notamment turques et marocaines  participant à cette rencontre. « Nous avons vu des produits très innovants dans le domaine de l’industrie, de l’agriculture  mais aussi dans le domaine de tout ce qui est fabrication de meubles. Bref, je suis impressionné Le ministère de l’Industrie et du commerce va  de plus en plus organiser des salons  de cette nature. Parce que nous voulons vendre la destination investir in Sénégal et développer  aussi le label made in Sénégal », soutient-il. ll a fait part de la volonté du gouvernement de  faire en sorte que les entreprises de la Sous-Région puissent travailler ensemble pour développer des modèles de collaboration qui  permettront de créer des usines un peu partout dans le pays. Par ailleurs, il a rappelé  que le ministère de l’Industrie et du commerce et le gouvernement vont créer 45 zones économiques spéciales industrielles, des zones agricoles et de fabrication des produits de stockage avec des centres de formation sur l’ensemble des départements du Sénégal. Le Ministre invite ainsi  toutes les entreprises présentes au Salon  à venir  accompagner l’Etat  dans l’industrialisation  et  dans la transformation de nos produits locaux.  « Nous avons 24 filières que nous voulons promouvoir. Nous demandons à ces entreprises de venir au Sénégal et de bénéficier de cette nouvelle politique d’incitation à la production locale », lance-t-il.

NDEYE AMINATA CISSE

Leave a reply