19ème anniversaire du naufrage : Les familles réclament toujours le renflouement du bateau

0
237

Ce dimanche, 26 septembre 2021, marquera le 19ème anniversaire de la disparition du bateau le Joola dans les eaux gambiennes. Des années passent, certaines revendications du Collectif des familles des victimes, notamment les principales doléances qui, selon ces familles, devraient leur permettre de faire le deuil de leurs proches qui ont péri dans ce drame, restent toujours sans réponse de la part des de l’Etat.

Il s’agit, selon Alassane Thiam, un des membres du Comité d’Initiative pour l’érection du Mémorial-musée le Joola, du renflouement du bateau, la construction d’un mémorial et la justice pour les familles. Le renflouement du bateau reste une des principales doléances des familles. Il est, souligne Alassane Thiam, un moyen pour elles de faire le deuil de leurs proches restés en mer.

Il ajoute aussi qu’il y a des manquements dans la prise en charge des orphelins, même si des efforts ont été faits.  «La prise en charge des orphelins est effective. Certains qui étaient laissés en rade depuis 2002 sont maintenant pris en compte. Mais, le niveau de payement reste insuffisant car, le recensement n’est pas complet. On était à 1900 orphelins, 721 sont pris en charge. Il restait plus de 1000 et seuls 341 ont été ajoutés à la liste initiale».

Pis, ajoute Alassane Thiam, les rescapés, une soixantaine, ne bénéficient d’aucune assistance. Le comité souhaite aussi que la journée du 26 septembre soit une Journée Nationale de Souvenir des Victimes du Joola qui est instituée à travers une loi.  

Pour rappel, le 26 septembre 2002, peu avant 23 heures, le Joola, du nom du navire qui assurait la liaison maritime Dakar-Ziguinchor, a sombré au large des côtes gambiennes. Surchargé de plus de trois fois le nombre normal de passagers autorisés, au départ du port de Ziguinchor, il n’arrivera jamais à bon port à Dakar, devenant ainsi la plus grande catastrophe maritime de l’histoire de l’humanité, en termes de victimes. Le bilan officiel fait était de 1863 morts, les familles quant à elles parlent de 2000 victimes. Seules 65 personnes ont été sauvées.

Fatou NDIAYE

Leave a reply