Le Sénégal a tenu son rang en empochant hier, jeudi 23 septembre son ticket pour les demi-finales de l’Afrobasket “Yaoundé2021”. C’est aux dépens du Mozambique qu’il a surclassé sur la marque de 74 à 46. Les «Lionnes» scellent du coup leurs retrouvailles avec les D-Tigress du Nigeria, doubles championnes d’Afrique en titre, qu’elles vont croiser ce vendredi 24 septembre.


L’équipe du Sénégal a décroché hier, jeudi 23 septembre, au Palais des Sports de Yaoundé, son ticket pour le dernier carré de l’Afrobasket féminin après le succès obtenu face au Mozambique en quart de finale. Les Lionnes ont tout simplement surclassé les Mambas en s’imposant sur le score de 74 à 46. Un large score qui reflète une large domination de la bande à Mame Marie Sy (17 points). Les Mambas n’ont fait illusion que durant le premier quart-temps où elles réussissent à rivaliser aussi bien sur le jeu extérieur que sur le jeu intérieur. Elles profitent surtout des espaces laissés dans la défense pour mettre des paniers faciles et ensuite à être au contact des vice-championnes sur le scoring et même à mettre des faciles (10-6 et 10-10; 5e). Ce qui oblige le coach Moustapha Gaye à demander aussitôt un temps mort pour réajuster et pour remonter ses joueuses. Dans le sillage de Yacine Diop, les Lionnes ne tardent pas à retrouver la bonne carburation et assurer d’entrée le gain du premier quart-temps (21-13). Le score va aller crescendo à l’entame du deuxième acte où l’équipe du Sénégal parviendra avec une défense agressive à couper les lignes de passes. Suffisant pour faire déjouer l’adversaire et le confiner à deux petits points inscrits en 8 min (32-22; 8e).

Sortie sur le banc, Couna Ndao relance la machine grâce à une bonne adresse sur les tirs à longues distances. Les Lionnes ne tardent pas à creuser l’écart avant de le porter à plus 15 à la mi-temps (37-22).

Au retour des vestiaires, les Lionnes ne lâchent pas la pression en défense. Elles poussent l’adversaire à la limite de la possession et des 24 secondes et interceptent les balles. Avec une Mame Marie Sy en verve sur les tirs primés et une Oumou Khayri Sarr “Toch” (8 points), retrouvée sur les passes décisives, les Lionnes déroulent et asphyxient les Mambas du Mozambique avec un corset de 23 points d’écarts au terme du 3e quart-temps (61-38). Assis sur un matelas confortable, le Sénégal aborde le dernier quart-temps avec plus d’assurance.

Le coach du Sénégal repose ces cadres et laisse le soin à Maty Fall, Ndeye Fatou Ndiaye, Madjiguene Sene et autres Irma Diémé tenir à bonne distance les coéquipières de Anabela Seda et Cossa.

Bintou Diéme (10 points) et ses coéquipières terminent en roue libre. A l’arrivée une victoire avec plus 28 points d’écarts (74 à 47). La qualification en poche, les Lionnes scellent du coup leurs retrouvailles avec les D-Tigress du Nigéria qu’elles retrouvent ce vendredi en demi-finale.

Les Nigérianes se sont hissés dans le dernier carré en exerçant une large domination sur l’équipe de la Côte d’Ivoire (72-56). Pour cet ultime virage, les protégées de Moustapha Gaye savent ce qui les attendent et doivent batailler ferme pour espérer détrôner les doubles tenantes du titre portées encore par sa tête de file Ezinne Kalu.


Avec quatre victoires en autant de finales d’Afrobasket (2003, 2005, 2019), dont deux face au Sénégal (2005 et 2019), le Nigeria s’est déjà affirmé comme l’équipe à battre sur la scène africaine. Elle est aujourd’hui plus proche d’un nouveau record. C’est celle de remporter trois trophées successifs. Pour le moment seul le Sénégal a réussi cette performance dans les 80.

En Afrique, le Sénégal reste pour le moment le pays le plus titré avec ses onze sacres.


Omar DIAW

Previous post Litige foncier á Sédhiou : Sankoung Faty brandit un ordre d’expulsion, les occupants et la mairie le taclent
Next post Amérique/ L’émissaire des États-Unis en Haïti démissionne en dénonçant les expulsions «inhumaines» de migrants

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *