Moustapha Gaye va-t-il quitter le poste de sélectionneur des Lionnes pour rester seulement DTN? Une question qui fait l’actualité. Le concerné a donné sa réponse sur le cumul de fonctions mais aussi le projet de reconstruire les équipes nationales du Sénégal. Moustapha Gaye était l’invité de RFM Matin.

Vous alliez les postes de sélectionneur des Lionnes et directeur technique national. Allez-vous renoncer au cumul de ces deux fonctions? Cela veut-il dire que le pays est en manque de techniciens compétents?

Non, absolument pas. Je dirais que c’est un choix basé sur la confiance. Le président de la Fédération a eu confiance en moi et m’a sollicité pour diriger l’équipe féminine. Je lui ai fait savoir que je ne pensais pas un jour revenir dans la tanière des Lionnes pour avoir, me semble-t-il, fait tout ce qu’il y avait à faire. Et j’ai tout à perdre parce que je compte reconstruire et ce ne sera pas facile. Il a insisté et j’ai accepté. Et je compte aller jusqu’au bout de ma logique. La reconstruction est une option stratégique pour revenir sur le toit de l’Afrique. Si je vais rester à mes postes ou pas ? Je compte en parler avec les entraineurs nationaux en colloque puis soumettre notre proposition à la fédération.

Parfait Adjivon est annoncé comme votre remplaçant à la tête de l’équipe nationale des Lionnes. Qu’en est -il vraiment de cette information?

Ceux sont des rumeurs. Je suis le seul à décider de cela et le moment venu j’en parlerais avec le président de la FSBB. Pour le moment, je suis dans la continuité du projet que je veux faire.

La continuité de cumuler les fonctions de DTN et sélectionneur ? Ou pensez-vous que c’est une charge trop lourde à porter?

Pas tellement difficile comme le pensent les gens. En mettant en place les postes de manager général de Matar Ndiaye chez les garçons et Astou Ndiaye chez les filles, ils m’ont beaucoup allégé sur ce coté. Ils font tout le travail que le DTN et entraineur doivent faire, ils le font et je supervise.  Et cela me soulage beaucoup sur mon travail.

Peut-être il faudrait donner le poste de sélectionneur aux anciennes Lionnes (Mborika Fall, Astou Ndiaye…)

Je ne vois pas les choses comme ca. Chaque chose a son temps. Chacune a son profil. Certaines sont des managers, d’autres entraineurs.

Oumar DIAW

Previous post Rwanda: une youtubeuse très critique du gouvernement condamnée à 15 ans de prison
Next post Ligue Europa : Abou Cissé et Ousseynou Ba se baladent devant Fenerbahçe

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *