Difficile d’avoir des statistiques de prévisions des récoltes. Mais le constat est clair tous les compteurs sont au verts. Le Fouladou s’achemine vers des productions record de céréales au Fouladou. Surtout pour le mil Sounna dont la récolte est en cours depuis une dizaine de jour. De Médina yéro Foulah a Thiety en passant par Bogyuel Saré Bilaly  le tiges de mil sont observés a perte de vie avec des épis en maturité tout blanc. Il y a même des familles qui ont commencé à manger les  nouvelles récoltes de mil. Le couscous  à base de sounna tout neuf dégage des senteurs chatouillant le nez le petit soir dans certains villages.

Au marché central de kolda le visiteur peut mesurer les  prémices d’une belle production de cette campagne le maïs vert, les arachides variétés hâtives sont en vente depuis plusieurs semaines. Les inquiétudes en début d’hivernages avec la rareté des précipitations ont été vîtes balayées avec les fortes pluies qui ont suivies. 

les producteurs affichent le sourire

Aujourd’hui tous les producteurs affichent le sourire et si la pluviométrie se poursuit jusqu’en fin  octobre des productions records seront atteintes pour l’arachide, le riz et même le coton qui reprend vie au Fouladou.

 Abdou Diao

Previous post Matam/ Une bonne évolution des cultures
Next post Saint Louis/ Une croissance normale des cultures est notée avec quelques apparitions de rongeurs

Une pensée sur “Fouladou : Les premières récoltes dans le marché”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *