Le Sénégal a tenu son rang en dominant ce samedi 9 octobre les Braves Warriors de la Namibie (4-1) dans le cadre de la troisième journée des éliminatoires de la Coupe du monde «Qatar 2022».  Avec  son but et ses deux passes décisives, Sadio Mané a été l’un des grands artisans de ce large  succès qui dégage de plus belle la voie de la qualification. Ce carton plein permet aux Lions de s’installer confortablement à la tête de cette poule H avec 9 points en trois matchs et va affronter les Namibiens en match retour demain mardi 12 octobre en Afrique du Sud. Une victoire suffira pour valider  le ticket pour  le dernier tour ou les barrages des éliminatoires.

Le Sénégal  a conforté ce samedi 9 octobre  au stade Lat  Dior de Thiès, sa place de leader de la poule H des éliminatoires  en exerçant  sa domination sur la Namibie (4-1). Un carton qui reflète une rencontre largement maitrisée par les hommes de Aliou Cissé, malgré  quelques frayeurs qu’ils se sont  offert en toute fin de partie. Dans le sillage d’un Sadio Mané, d’un grand soir, les Lions ont, d’entrée, imprimé leur rythme devant une équipe joueuse des «Braves Warriors». Cette bonne entame sera payante puisqu’elle a permis aux Lions d’ouvrir la marque dès la 10ème minute grâce à Idrissa Gana Guèye, l’homme en  forme du moment. Sur une accélération de Krépin Diatta, Sadio Mané fait le travail en mettant le milieu de terrain du PSG dans une position idéal de tir.  Idrissa Gana Guèye ne se loupe pas et ajuste, d’un tir à ras le sol,  le portier namibien (1-0).

Le Sénégal est sur la bonne voie et trouve vite le bon allumage dans l’animation offensive.  Mais si les Lions  multiplient  les occasions franches de marquer,  ils vont  jouer de malchance. Comme les deux tentatives de Ismaila Sarr et Sadio Mané qui échouent sur le poteau. Virevoltant sur le flanc gauche, encore Ismaïla Sarr réussira  dans une de ses fulgurantes  percées  dans la défense trouver le déséquilibré et envoyer un centre tendu qui trouve Famara Diedhiou.  L’attaquant se jette et aggrave la marque sur une belle tête plongeante (1-0 ; 37e min).

Sadio Mané force la décision

Au retour des vestiaires, Sadio Mané, ne tarde pas à donner encore le ton en orientant le jeu. La star de Liverpool prendra le jeu à son compte avant de gratifier le public par un but d’anthologie à la 51ème minute. Relancé à partir du milieu de terrain par Kalidou Koulibaly, la star du football sénégalais va d’abord à se défaire facilement des défenseurs  en plein axe  avant de battre le  portier Virgil Vries ( 3 -0). Sadio Mané passera à côté du doublé quelques minutes plus tard avec cet autre face à face avec le portier adverse en voyant cette fois  son tir frôlé le ras du poteaux (62ème minute).  

Largement menés, les Nambiens n’en  apportent pas moins la réplique en  profitant du flottement dans la défense des Lions. Sur une relance approximative d’Edouard Mendy, la Namibie trouve la faille et réduit la marque  grâce à Kamatuka (76e min). Ce but aux allures de révolte redonne des ailes à une équipe, du reste très joueuse, des Braves Warriors.  Devant cette subite baisse de régime et d’errements défensifs, le sélectionneur des Lions effectue les changements (68e min).  Le milieu de terrain Nampalys Mendy et l’attaquant Habib Diallo remplacent respectivement  Cheikhou Kouyaté et Famara Diédhiou.  A la 83e minute, Diao Baldé Keïta a également pris la place de Krépin Diatta (49e).  

Fraichement appelé en sélection Bamba Dieng fera ses premières foulées à la 87e minute à la place du buteur Ismaïla Sarr et se signale par une action de but  finalement mal exploitée. Les Lions ne tardent pas reprendre la main pour terminer en beauté. Entrée pourtant timidement dans la partie, Diao Baldé Keïta, sur une accélération dont Sadio Mané en a le secret, suivie d’une passe décisive, va  clôturer la marque ( 4-1 ; 89e). 

Fort de cet avantage, les Lions s’offrent d’autres occasions de corser l’addition mais se contenteront de ce score. Avec neuf points pris sur neuf, Sénégal s’installe confortablement  en tête du Groupe H.  Les Lions ont cinq points d’avance sur leur dauphin namibien deuxième ( 4 points).

Le Congo Brazza  (2 points) et le Togo (1 point)  qui ont  faire match nul (1-1) ferment la marche du classement. L’équipe du Sénégal,  va se déplacer  à Johannesburg  où elle va affronter demain mardi 12 octobre, la Namibie pour le match retour. Les Lions n’ont besoin qu’une victoire pour valider définitivement leur ticket pour les barrages ou dernier tour des qualifications.

Omar DIAW

Previous post Le président Tebboune exige de la France le «respect total de l’État algérien»
Next post Gade Kouta présente un plan basé sur 3 axes et 6 actions pour Dahra sous Yewwi Askan Wi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *