Dans le cadre de la mise en œuvre du programme d’emploi pour les jeunes dénommé « Xeyu Ndaw Ñi », 838 jeunes sur un effectif de 1040 recrutés dans la région de Matam, ont officiellement démarré leurs activités lors d’une cérémonie présidée par le ministre de l’Environnement et du Développement durable, Abdou Karim Sall.

Le ministre de l’Environnement et du Développement Durable a lancé ce week-end, dans la commune de Sinthiou Bamambé, les activités du programme « Xeyu Ndaw Ñi », durant une cérémonie qui a accusé la présence du ministre de l’Education nationale, natif de la localité et celle des autorités administratives et territoriales, ainsi que de nombreux élus. En plus aussi, des directeurs généraux, directeurs nationaux et chefs de services, des responsables des organisations de jeunesse, des représentants de la société civile et des autorités religieuses et coutumières ainsi que des milliers de jeunes de la région qui ont fait le déplacement.

Abdou Karim Sall qui a déclaré sa satisfaction particulière  de procéder au lancement du programme, a profité de l’occasion  pour louer les orientations du président de la République dans le domaine de l’environnement ayant justifié le choix de donner au secteur un quota de 1040 emplois, répartis entre les départements de Kanel, Matam et Ranérou Ferlo. Pour l’autorité de l’environnement, la mise à contribution de ces moyens humains, devrait permettre de renforcer l’opérationnalisation de l’initiative majeure du PSE Vert. Dès lors, qu’Il s’agira en substance, d’œuvrer à accélérer la reforestation du territoire national, de juguler les phénomènes de coupes et de trafic illicite de bois et d’assurer une lutte plus hardie contre les feux de brousse mais aussi prévenir et combattre les pollutions et nuisances. Pour informer que c’est dans cette perspective, que, des mécanismes et processus de gouvernance et de pilotage innovants et inclusifs ont été définis pour garantir la transparence et l’équité dans les recrutements, avec l’ouverture de plateformes informatiques et la répartition des quotas par département. 

Saluant la mise à contribution de ces moyens humains, le ministre informe qu’il importe également de relever, que « cette initiative exceptionnelle du Chef de l’Etat d’attribuer un quota de 10 000 jeunes au Ministère de l’Environnement dans le cadre du programme « Xeyu Ndaw ni », vient s’ajouter au recrutement massif de 413 agents entre 2020 et 2021, récemment consenti  par le Chef de l’Etat, au profit  du secteur pour la promotion de moyens d’existence durable et l’amélioration des conditions de vie des populations sénégalaises. Au total, 600 agents des Eaux et Forêts et des Parcs nationaux seront recrutés d’ici fin 2022 ». Assurant accorder une attention toute particulière à la mise en œuvre diligente de ce programme, le ministre rappelle à cet effet que le crédo de son institution est «  d’agir de façon inclusive, dans le respect des réalités de nos terroirs, en collaboration avec toutes les forces vives y compris la Société civile, les collectivités territoriales, et surtout les Jeunes qui sont en première ligne ».

S’adressant, justement, aux jeunes recrues de la région,  le ministre a tenu à leur rappeler leurs différentes charges, en les exhortant à respecter scrupuleusement les consignes qui seront données dans l’exercice de leur mission. Pour le secteur de l’environnement et du développement durable, les actions portent entre autres sur le reboisement des axes routiers et autoroutiers, la lutte contre les feux de brousse , la reforestation et la lutte contre les pollutions et nuisances…Avec différentes tâches à dérouler pour accélérer la reforestation du territoire national, en jugulant les phénomènes de coupes et de trafic illicite de bois et en assurant une lutte plus soutenue contre les feux de brousse, mais aussi de prévenir et combattre les pollutions et nuisances. 

PAPE MOCTAR NDIAYE 

Previous post Ziguinchor : Ousmane Sonko et ses militants font l’objet d’une attaque attribuée à des militants de Doudou Ka
Next post Le maire Serigne Guèye Diop, candidat à sa propre succession, enrôle son principal opposant á Sandiara

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *