Le Comité de lecture pour le Prix Les Afriques a sélectionné 5 romans finalistes qui vont concourir à l’édition 2021 pour succéder à l’écrivaine Ayobami Adebayo, renseigne un communiqué de la CENE Littéraire (Cercle des amis des écrivains noirs engagés) qui nous est parvenu hier, lundi 11 octobre.

Il s’agit de : « Fille, femme, autre de Bernardine Evaristo (traduit de l’anglais par Françoise Adelstain), paru aux éditions Globe, La danse du Vilain de Fiston Mwanzamujila paru aux éditions Métailié, Les Jango de Abdelaziz Barakasakin (traduit de l’arabe par Xavier Luffin) paru aux éditionsZulma, Les Lumières d’Oujda de Marc Alexandre Ohobambe paru aux éditions Calmann-Levy et Mère à mère de Sindiwe Magona (traduit de l’anglais par Sarah Davies Cordova) paru aux éditions Mémoire d’encrier ».

Selon le document, « Le Prix Les Afriques qui récompense, depuis 2016, la fiction laplus importante de la littérature africaine et afro-descendante parue au cours de l’année précédant l’annonce du prix, est décerné annuellement, sur vote d’un Comité de lecture et ensuite d’un jury constitué de personnalités influentes issues du milieu littéraire africain ».

En effet, le Prix Les Afriques est doté « d’un montant de 6000 francs suisses, d’une œuvre d’art d’une valeur de 3500 francs suisses de l’artiste Momar Seck et de l’achat des droits d’auteur pour la zone Afrique francophone du roman primé si entente avec l’éditeur ».

M DJIGO

Previous post Caritas Sénégal et «Andu Nawle» Alternative citoyenne s’associent pour déconstruire la pauvreté
Next post Affrontements entre partisans de Sonko et de Doudou Ka : Yewwi Askan Wi prévient et promet de protéger ses leaders

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *