Après son sans-faute de ce samedi, le Sénégal a enchaîné par une 4ème victoire consécutive en surclassant hier, mardi 12 octobre au stade Orlando de Johannesburg,  l’équipe de Namibie grâce  à un triplé de Famara Diédhiou (1-3). Une victoire qui permet au Sénégal de devenir la première nation africaine qualifiée dans le top 10 des équipes qui  vont disputer les barrages ou dernier tour qualificatif pour la Coupe du monde “Qatar 2022”, au mois de mars 2022.

Le Sénégal a empoché hier, mardi 12 octobre le ticket qualificatif pour le dernier tour des éliminatoires de la Coupe du Monde “Qatar 2022”. Après le carton plein réalisé samedi lors de la troisième journée (4-1), les Lions ont confirmé au Stade d’Orlando de Johannesburg, en exerçant leur domination sur les “Braves Warriors” de Namibie (3 à 1). Dans cette seconde confrontation, les Braves Warriors ont pourtant réussi à soutenir la comparaison lors de la première période. Surtout en mettant un bon impact dans l’entrejeu. Les Lions ne tardent pas à trouver la faille à la suite d’une action menée depuis le couloir gauche. Sadio Mané qui se projette devant les buts débloque le jeu en adressant un centre bien ajusté qui trouve Famara Diedhiou.

Comme au match aller, l’attaquant des Lions, de la tête, rabat la balle au fond des filets et ouvre le score (1-0; 22e). Les Lions réussiront au fil des minutes à asseoir leur jeu mais s’exposent un peu plus en défense. Sur une perte de balle, les Braves Warriors allaient profiter d’une de leur attaque pour tromper la vigilance des défenseurs. Ce qui permet à Peter Shalulile de réduire la marque en décochant un tir imparable pour le portier de Edouard Mendy (1 – 1; 27e). Le Sénégal ne s’offre au moins  de bonnes occasions de scorer surtout sur cette bonne reprise de Diao Baldé Keita qui sera repoussée par le portier des Warriors (28e). La rencontre s’équilibre et les deux équipes accèdent à la mi-temps sur ce score de parité (1-1).

En seconde période, les Lions ne pouvaient pas avoir meilleure reprise puisqu’ils vont reprendre l’avantage au bout de cinq minutes. Et c’est encore Famara Diedhiou qui, sur un centre de Saliou Ciss, va reprendre victorieusement la balle de la tête et redonner l’avantage au Sénégal (2-0; 51e).

Un triplé et des points pour Famara Diédhiou

Loin de fléchir, les Namibiens restent sur le même tempo et accrochent les Lions avec un jeu plus agressif. Sadio Mané est en échec sur un tir écrasé. La barre transversale va également sauver les cages de Edouard Mendy après une tête à bout portant des Braves Warriors (60e). Le coach Aliou Cissé en profite pour effectuer ses premiers changements avec l’entrée de l’attaquant Cheikh Bamba Dieng à la place d’un Diao Baldé Keïta assez  transparent et approximatif en attaque. Le latéral Fodé Ballo Touré remplace sur le côté gauche Saliou Ciss. Malgré un jeu très agressif et la nervosité notée dans le jeu adverse, les Lions parviennent  toutefois à  tirer leur épingle du jeu en reprenant l’ascendant. Sur une action enclenchée à la 87e minute, Famara Diedhiou bien positionné profite d’un raté de Bamba Dieng pour envoyer le ballon au fond des filets et faire le break.

L’attaquant des Lions réussit du coup son deuxième triplé en équipe nationale après l’avoir l’avait réalisé face à l’eSwatini en 2019.

A l’arrivée, le Sénégal s’impose. Avec 12 points, il termine leader et se détache du groupe H, à deux journées de la fin de ces éliminatoires. Le Sénégal est la première nation africaine à  accéder aux barrages. Ce dernier tour regroupera les dix équipes arrivées premières de leur groupe. Les matchs de barrage se joueront en aller-retour au mois de mars prochain.

Omar DIAW

Previous post « La bataille de Ziguinchor aura bel et bien lieu », Doudou Ka après la sortie de Sonko
Next post (Libre propos) Rendez-vous sur Mars !, Par Abdoulaye THIAM

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *