L’autorité académique n’est pas pessimiste pour matérialiser le slogan «Oubi tey, Jang Tey» sur le terrain à Keur Massar. A en croire Mme Mame Cor Ndiaye, l’Inspectrice de l’éducation et de la formation (IEF) de Keur Massar, des efforts sont consentis par les autorités pour une rentrée scolaire sans ambages, malgré les difficultés notés dans les écoles.

«Tout est fin prêt pour une rentrée ; nous sommes d’ailleurs en réunion avec les directeurs d’écoles. Nous avons l’appui de l’autorité. Mais il y a 22 écoles qui attendent toujours, des écoles en situation difficile, le pompage est en train d’être fait à 100%. Maintenant, il reste le remblayage, on a besoin de sable et le désherbage. Vous savez que nous sommes dans la zone des Niayes, ce ne sont pas quelques coups de pioches qui vont faire disparaitre les herbes. Donc nous avons besoin de grands moyens pour les quelques écoles qui sont dans les zones inondables», a soutenu l’IEF de Keur Massar.

Et de poursuivre : «Nous avons l’appui de la communauté et des autorités  territoriales qui ont mis à notre disposition le Service d’hygiène pour la désinfection des écoles. Nous ne sommes pas pessimistes, quand tous les acteurs mettent la main à la patte en déblayant, en désherbant parce que psychologiquement ils sont prêts. Dons, les équipes pédagogiques, avec la rentrée, on a enregistré 97% de présence, pour dire que les enseignants seront dans les classes pour commencer. Malgré l’absence de dotation de fournitures et les difficultés, ça ne nous empêchera pas de démarrer», a conclu Mme Ndiaye.

Moussa THIAM

Previous post Verdict : Guy Marius Sagna s’en sort avec 3 mois avec sursis
Next post Ouverture session unique de l’Assemblée nationale: Aymerou Gningue et Serigne Cheikh Mbacké confirmés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *