Jugé en flagrant délit au Palais de justice, le jeudi 7 octobre dernier pour diffusion de fausses nouvelles, Guy Marius Sagna sera édifié sur son sort, ce jeudi 14 octobre 2021, sauf changement de dernière minute.

Poursuivi pour diffusion de fausses nouvelles, suite à son post sur Facebook du 30 septembre 2021, l’activiste avait vu le procureur requérir une peine de 2 ans, dont 6 avec sursis contre lui.

Il avait été arrêté à Vélingara où il manifestait au côté des populations de Pakour, victimes de spoliation foncière sur 1000 hectares.

Des organisation de la société civile promettent de se mobiliser ce jeudi, devant le Tribunal de Dakar, pour apporter leur soutien au Secrétaire administratif du Front pour une révolution anti-impérialiste populaire et panafricaine (Frapp).

J M D

Previous post (Basket) Roi et Reine 2021 : Thierno Ibrahima Niang et Couna Ndao sacrés
Next post Insolite : Diourbel, le maire «chasse» une bande de malfaiteurs qui abandonne tout derrière

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *