0 0
Read Time:2 Minute, 14 Second

Alors que le Sénégal ne cesse de réceptionner des doses de vaccin anti-Covid-19, la vaccination patine toujours. Ce, depuis la chute des nouvelles contaminations. Conséquence, plus de 200.000 doses de vaccins perdues entre fin septembre et fin octobre.

Selon le coordonnateur du Programme élargi de vaccination, Dr Ousseynou Badiane, plus  de 200 mille doses de vaccins sont périmées, entre fin septembre et fin octobre. «En fin octobre, nous avions perdu 200.000 doses de vaccins contre la Covid-19, contre 5000 doses perdues en septembre. C’est sûr que d’ici décembre, nous allons encore en perdre», a-t-il fait savoir. Il prenait part hier, mercredi 17 novembre 2021, à un atelier d’échanges de l’Association des Journalistes en Santé, Population et Développement.

Depuis le début de la campagne de vaccination en février dernier, plus d’un million de personnes ont été vaccinées. Une couverture vaccinale qui demeure faible toujours aux Sénégal.  

«On a quand-même, jusqu’à présent, des couvertures assez faibles par rapport à notre cible. Pour les populations de plus de 18 ans, nous sommes à 14% pour ceux qui ont au moins reçu une dose de vaccin et un peu moins de 10% pour ceux qui sont complètement vaccinés. Ce qui fait au total un peu plus de 1.300.000 personnes qui ont reçu une seule dose et plus de 900.800 personnes qui sont complètement vaccinés. Les gens, actuellement, se font désirer pour se faire vacciner ; alors que les vaccins sont disponibles», a-t-il dit.

Face à cette situation, le coordonnateur du Programme élargi de vaccination (PEV) milite pour l’instauration du pass vaccinal pour pousser les populations à aller se faire vacciner.

«Ça a montré son efficacité dans les pays où il a été introduit. Je pense que ce serait une bonne chose qu’on ait des mesures restrictives pour les personnes non-vaccinées. Ça pourrait amener les gens à aller se faire vacciner. Donc, l’idée du pass sanitaire, je pense que ça c’est une bonne idée qui pourra booster la couverture vaccinale et protéger le maximum de personnes», a soutenu Dr Ousseynou Badiane.

En effet, rien que ce mois de novembre, le Sénégal a réceptionné deux fois des doses de vaccins anti-Covid-19. Lundi dernier, 16 novembre, notre pays a reçu un lot de 265.590 doses de vaccin Pfizer du gouvernement américain, dans le cadre de l’initiative Covax. Dix jours avant, le jeudi 4 novembre dernier, il s’agissait d’un lot de 500 mille doses de vaccin anti-Ccovid-19 et plus de 500 mille seringues offert par la République de Chine.

 M. DJIGO

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
Previous post «Une vraie démocratie a davantage besoin d’oxygène que de lacrymogènes», Abdoul Aziz Tall, ancien ministre Directeur de Cabinet du Président de la République
Next post Sanctions de la Cédéao au Mali: le Premier ministre et presque tout ses ministres parmi 149 personnalités visées

Average Rating

5 Star
0%
4 Star
0%
3 Star
0%
2 Star
0%
1 Star
0%