0 0
Read Time:54 Second

Le Tribunal de Dakar a condamné, ce mercredi 24 novembre 2021, le Président directeur général de la société de transfert d’argent Wari, à 2 ans dont 6 mois de prison ferme pour abus de biens sociaux. En sus de cette condamnation, Kabirou Mbodj devra payer 5 milliards FCFA aux plaignants, pour préjudices subis.

Un verdict qui n’est pas du goût des deux parties. En effet, la partie demandeur trouve que le préjudice subit s’élève au-delà de l’amende affligée à l’homme d’affaire sénégalais. Par conséquent, les avocats annoncent un appel sur le préjudice pour espérer empocher 10 à 15 milliards.

Quant à la défense, elle dit être surprise et déçue de la sentence. Me Khalifa Ababacar Camara, avocat de l’homme d’affaire déplore une «plaidoirie à sens unique». Il fustige, en fait, que le tribunal lui ait refusé la plaidoirie à cause de l’absence de son client. Il compte, de son côté, s’en prendre à la décision de la Cour.  

Kabirou Mbodj est poursuivi par d’anciens actionnaires de Wari.

J M D

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
Previous post 3e édition marathon Eiffage de Dakar : Les athlètes kenyans étaient en fête
Next post Transition agro-écologique: État, chercheurs, universitaires et étudiants et monde paysan engagent des réflexions

Average Rating

5 Star
0%
4 Star
0%
3 Star
0%
2 Star
0%
1 Star
0%