2ÈME Journée BAL : les « Etudiants » à la relance face au CFV-Beira (21h)

0
435

Surpris d’entrée lors de la première journée de la Basketball Africa League, le Dakar université retourne, ce mardi 8 mars, sur le parquet de Dakar Arena pour la deuxième journée de la Conférence du Sahara. La formation estudiantine fera face au club Mozambicain de Ferroviario de Beira. Avec l’obligation de s’imposer et garder intactes ses chances de décrocher l’un des quatre tickets qualificatifs pour les phases finales prévues au mois de mai prochain à Kigali Arena (Rwanda).

 

Le Dakar Université club joue ce mardi 8 mars, au Palais des Sports de Dakar-Arena, son deuxième match dans la conférence du Sahara de la Baskball Africa League (BAL)  prévue du 5 au 15 mars. Surpris d’entrée de compétition par les Guinéens du SLAC (70-85), les champions du Sénégal affronteront le CFV-Beira du Mozambique. Le match de la relance pour la formation  universitaire.

Dans cet élan, Adama Diakhaté (17pts) et Abel Abdourahmane Diop (12pts) qui ont terminé avec un double double chacun contre leur premier adversaire,  Thierno Ibrahima Niang et et autre Cheikh Bamba Diallo, devront rectifier le tir dans leur jeu et surtout avec une présence plus affirmée en défense. A ce secteur défensif plus que défaillant  en deuxième période, le Duc devrait se montrer plus dans le domaine de l’adresse aux tirs.

Les Mozambicains ont également commencé cette campagne de la Conférence du Sahara avec une défaite (77-71), devant les Tunisiens de l’US Monastir, finaliste de la première saison. Malgré cette défaite de courte tête, les joueurs de Beira  ont démontré qu’ils disposent de bons atouts offensifs et semblent être assez outillés pour faire face à n’importe quel adversaire dans cette Conférence du Sahara. A l’image de Prince Orizu et Randy Onwasor, ces deux joueurs qui ont cumulé 15 points. Pour le coach Sir Parfait Adjivon, l’heure n’est cependant plus au calcul. Selon lui, il faudra hausser le niveau de jeu et jouer sans complexe.

« Notre objectif reste intact. Il n’y a plus à calculer. Il faut aller chercher les trois, quatre victoires. C’est possible. Il faut jouer sans complexe. On va corriger surtout au niveau de la défense pour pouvoir revenir et atteindre notre objectif », a-t-il promis après le premier match perdu.

Le Dakar université club (Duc), rappelle-t-on, a pour ambition de décrocher l’une des quatre premières places de cette première étape à Dakar. Ce qui lui offre le ticket pour les phases finales prévues au mois de mai prochain à Kigali (Rwanda).

 

Omar DIAW

Comments are closed.