Mise en œuvre du projet des « agropoles compétitives et intégrées » : le ministre Moustapha Diop dresse un bilan satisfaisant

0
757

L’Accueil du Mercredi 4 Janvier dernier de l’honorable député Moussa Diakhaté de  » Bokk Guis Guis « , pour des services rendus au peuple sénégalais dans l’hémicycle a finalement basculé en faveur d’une tribune permettant aux femmes de pouvoir exprimer leurs besoins en termes économiques et politiques. Par la voix de leur responsable Mme Diarra Diaw, ces femmes qui étaient venues en masse ont ainsi sollicité auprès de leur directoire national des moyens conséquents pour subvenir à leurs petites activités économiques, afin d’être plus libres sur le terrain politique. Et pour y arriver, ces femmes réclament à leur leader Pape Diop d’être leur interlocuteur auprès du ministre de la Famille, la femme et la protection des enfants pour la diligence des financements attribués aux femmes de la région de Kaolack. Les femmes de  » Bokk Guis Guis  » par la même occasion exigent la réouverture sans délai du marché de Médina Baye. Pour la plupart commerçantes dans ce marché, ces femmes se disent très désespérées du retard de la mise en service de ce haut lieu de commerce car pendant plus d’une décennie, beaucoup parmi elles sont restées en chômage technique dans les concessions ou à vaquer à d’autres occupations économiques peu rentables. Une situation qui, selon la présidente Diarra Diaw, ne peut plus perdurer. Outre la réduction du coût du loyer qu’elles ont aussi greffée à leurs revendications, ces femmes exigent pour autant que toutes leurs sœurs propriétaires de cantines ou de souks, soient régularisées. Autrement dit, qu’elles soient sélectionnées parmi les ayants droit aux nouvelles cantines. A moins de 14 mois de la présidentielle de 2024, la dynamique d’élargissement, d’animation et massification de la coalition a été lancée au cours de la même rencontre. Les partisans du président Pape Diop qui se veulent plus représentatifs s’engagent à redoubler leurs efforts et renforcer leurs activités dans le champ politique afin de retrouver leur identité politique.

ABDOULAYE FALL

Leave a reply