4e journée éliminatoires mondial 2026 Mauritanie-Sénégal (0-1) les Lions s’offrent les Mourabitounes et reprennent la tête du groupe

0
682

Tenue en échec jeudi dernier par la RDC, l’équipe du Sénégal s’est relancée dans la course à la qualification en remportant hier, dimanche, dans un bouillant stade Cheikha Ould Boidiya de Nouackchott, le derby qui l’a opposé à celle de la Mauritanie, dans le cadre de la quatrième journée des éliminatoires de la Coupe du Monde 2026 à Nouakchott. Les Lions ont réussi l’essentiel en s’imposant (0-1), grâce à une réalisation de Habib Diallo. Un court mais précieux succès qui permet aux Lions de reprendre provisoirement la tête du classement du Groupe B.

Après son match nul contre la RD Congo (1-1), jeudi dernier au stade Abdoulaye Wade, le Sénégal se devrait de rebondir et se relancer dans la course à la qualification à la Coupe du Monde 2026. Les Lions ne se sont pas loupés et sont allés décrocher hier, dimanche 9 juin 2024, au stade Cheikha Ould Boidiya, un précieux succès dans le derby contre la Mauritanie, dans le cadre de la 4e journée du Groupe B. Avec un système 3-4-3 remanié avec le retour de Lamine Camara au milieu, les Lions ont vite pris la bonne mesure face à un adversaire accrocheur.

Sous la houlette de Koita, Pape Ibou Ba, les Mourabitounes ont, d’entrée, tenté d’emballer en faisant montrer le bloc. Ils annoncent la couleur avec un rapide débordement et d’un centre d’Idrissa Thiam. Le gardien Edouard Mendy devra s’interposer pour repousser le tir de Pape Ibnou Ba. Les Mourabitounes seront à un doigt de l’ouverture du score, suite à un coup franc bien exécuté et qui heurte la barre transversale.

Après cette grosse alerte, les Lions réagissent en mettant le pied sur le ballon et freinent les velléités offensives de l’adversaire. Cette possession, les coéquipiers d’Idrissa Gana Guèye vont finalement percer la défense, la 27e minute.  Déporté sur le flanc gauche, Pape Matar Sarr trouve l’ouverture en envoyant un lumineux centre qui a permis à son attaquant, Habib Diallo, de devancer la défense et ensuite de rabattre le ballon au fond des filets ( 0-1). En dehors de coup franc de Koita, repoussé par le portier sénégalais (45e) ou encore cette vilaine faute de Khadim Diaw sur Habib Diarra, sanctionné par un simple carton rouge, les Lions ne tremblent pas. En toute maitrise, ils parviennent à garder ce court avantage à la pause.

En deuxième mi-temps, les Mourabitounes, galvanisés par le chaud public mettent plus d’impact dans le jeu. Avec de rapides transitions, ils multiplient les assauts et s’offrent quelques bonnes occasions de marquer, comme sur cette grosse ratée de Aboubakry Koita.  Après Formose Mendy qui a pris le relai de Habib Diarra, blessé, le coach Aliou Cissé va redynamiser son attaque avec les rentrées de Cherif Ndiaye à la place Habib Diallo (74e) et de Nampalys Mendy pour Lamine Camara au milieu.  Les Lions peinent à faire le break et se mettre à l’abri, devant des Mourabitounes moins sereins dans le jeu et les supporters qui se manifestent par des jets de projectiles sur la pelouse.

Sur un ultime duel, Ilimane Ndiaye, tout seul devant le gardien Babacar Niasse, perd son duel. La rentrée d’Abdallah Sima, qui prendra la place de ce dernier (99e), ne sera plus qu’anecdotique, puisque le Sénégal se contentera finalement de cette courte et précieuse victoire (0-1). Ce succès, son deuxième dans ces éliminatoires, permet au Sénégal de reprendre provisoirement la tête du classement du Groupe B, avec 8 points, devant le Soudan (7 points), la RD Congo (7 points), Togo (4 points) et le Soudan du Sud (2 points).  Quant à la Mauritanie, elle ferme la marche avec 1 petit point.

Omar  DIAW

 

Leave a reply