60% des pays souffrent du réchauffement climatique, première cause du renchérissement des prix

0
649

(APS) – Soixante pour cent des pays souffrent aujourd’hui du réchauffement climatique, dont l’impact se traduit par des prix des produits de plus en plus élevés, a alerté mardi à Marrakech le député socialiste marocain, Abdelkader Ettaher.

Le parlementaire s’exprimait lors d’un panel tenu le même jour à Marrakech dans le cadre du Forum international des jeunes parlementaires socialistes et sociaux-démocrates.

Organisé en partenariat avec le réseau MENA-Latina, ce forum intervient dans un contexte marqué par de nombreux bouleversements à l’échelle mondiale, lesquels ont des répercussions dans les domaines géopolitiques, économiques, sociaux et environnementaux.

‘’Inégalités, pauvreté et gestion des ressources : vers une protection sociale plus équitable’’ est le thème de ce panel animé notamment par des députés socialistes du Maroc, du Chili, du Mexique.

‘’Les problèmes environnementaux ont poussé l’émergence des projets verts, la naissance  d’une industrie verte’’, a signalé Abdelkader Ettaher, suggérant de ‘’trouver d’autres ressources pour lutter contre le réchauffement climatique’’.

Dans un contexte où les équilibres naturels sont en train d’être rompus, des espèces animales et végétales disparaissent à une vitesse sans précédent, le député a préconisé ‘’ une meilleure inclusion pour garantir une bonne gestion des ressources et créer un équilibre dans l’environnement’’.

‘’Au Maroc, explique-t-il, une nouvelle loi est adoptée pour réduire l’impact des gaz à effet de serre, encourager l’émergence de projets qui garantissent l’économie verte tout en respectant l’équilibre environnemental.’’

Il a rappelé que ‘’le Maroc dépend beaucoup sur ce qui peut détruire, notamment le gaz, le pétrole, l’industrie fossile qui émettent beaucoup de CO2’’. Il a signalé que le pays travaille aujourd’hui à réduire sa dépendance aux produits importés  et à réduire sa dépendance aux énergies fossiles. ‘’

« Le Maroc produit 40 pour cent de ses besoins énergétiques en énergies renouvelables et envisage d’atteindre les 50 pour cent (…)’’, a renseigné le député socialiste Marocain.

‘’Aujourd’hui, les parlementaires doivent trouver des solutions aux problèmes de l’environnement, pour lutter efficacement contre la pauvreté’’, a pour sa part affirmé la parlementaire  mexicaine, Carla Ayala.

Elle estime qu’‘’il faut travailler à éveiller les consciences’’, soulignant qu’on peut  »trouver des solutions durables à ces problématiques’’. Selon elle, ‘’on attend que les gouvernements puissent relever les défis’’.

Leave a reply