88 jeunes leaders africains achèvent une formation à Dakar

0
147

(APS) – Quatre-vingt-huit jeunes leaders, provenant de vingt-cinq africains, ont reçu jeudi à Dakar, des attestations en leadership et entrepreneuriat après une une formation de trois semaines dans le cadre du programme ‘’Young African Leaders Initiative (YALI)’’, a constaté l’APS.

’’La part des jeunes dans la population africaine ne cesse d’augmenter, raison pour laquelle il est urgent d’apporter des réponses adaptées à la jeunesse’’, a déclaré Malick Diouf, conseiller technique du ministre des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’étranger, lors de la cérémonie de remise des attestations.

Il a expliqué qu’encadrer et accompagner la jeunesse était une belle opportunité pour le développement du continent.

’’C’est dans cette optique que les Etats africains se sont engagés à réserver une place centrale aux questions de jeunesse dans les politiques du développement’’, a-t-il indiqué.

Diouf a dit que de ‘’nombreuses initiatives ont été réalisées ces dernières années au Sénégal, notamment le programme d’urgence pour l’emploi et l’insertion socio-économique des jeunes, etc’’.

’’Les participants incarnent tous les meilleurs de leur pays et du continent’’, s’est quant à elle, félicitée, la directrice adjointe de l’USAID Sénégal, Alyssa Wilson Leggoe.

Elle a assuré que les compétences en leadership et en entrepreneuriat, que ces jeunes ont acquis, associées à leur esprit d’engagement civique et leur vision d’une bonne gouvernance en Afrique, contribueront à renforcer prospérité de leur communauté.

Pour sa part, le coordonnateur du centre régional YALI Dakar, Dr Bara Ndiaye, a noté que cette formation demeure l’aboutissement d’une vision et d’un travail collectif considérable entrepris depuis 2010 avec le lancement de l’initiative par l’ancien président américain Barack Obama.

Aussi, a-t-il rappelé, que les objectifs de cette initiative visant à soutenir le leadership des jeunes africains et leurs efforts pour stimuler la croissance et la prospérité, étaient, entre autres, de renforcer la gouvernance démocratique.

S’exprimant au nom de ces collègues, la miss Albinos Cameroun 2022, Blanche Carelle Njoussi, a souligné leur satisfaction pour le bon déroulement de cette formation.

’’Les visites d’immersions dans les institutions nationales, les entreprises, les séances des coachings, nous ont permis de peaufiner nos projets, grâce à la richesse et à la diversité des modules de formation’’, a-t-elle expliqué.

Un communiqué, reçu à l’APS, indique le YALI, initié par le gouvernement américain, entend contribuer à doter l’Afrique d’une nouvelle génération de jeunes leaders.

Le programme YALI compte, entre autres, quatre Centres régionaux de Leadership (Accra, Dakar, Nairobi, Prétoria) avec plus de 20.000 bénéficiaires sur le continent.

‘’Avec des projets à fort impact social, ces jeunes concourent à la transformation positive de leurs communautés, de leurs pays et de leur continent’’, rapporte le texte.

Le Young African Leaders Initiative (YALI) est une initiative du département d’État des États-Unis. Ce programme, lancé en 2010 par le président américain Barack Obama, vise à forger un réseau actif de jeunes leaders africains.

Il consiste en une formation de six semaines dans des universités américaines offerte à des centaines de jeunes de l’Afrique sub-saharienne.

Leave a reply