Aviation-sécurité : l’aibd se dote d’un véhicule scanner

0
135

(APS) – Le directeur général de l’Aéroport international Blaise-Diagne de Diass (AIBD SA), Doudou Kâ, a réceptionné, vendredi, un véhicule-scanner destiné au renforcement de la sûreté des aéroports du Sénégal, a constaté l’APS.

Ce dispositif constitué d’un car mobile de dernière génération est capable de scanner tout type de véhicule accédant en zone réglementée, en mode roulant ou en mode stationnaire, a précisé le DG de l’AIBD.

Il a souligné que ce type de véhicule est ‘’doté d’un arsenal embarqué permettant d’assurer une surveillance efficace, rapide et discrète’’. ‘’Il utilise une technologie brevetée pour produire des images quasi-photographiques du contenu d’un véhicule ou d’un conteneur, avec la capacité de mettre en évidence toute matière organique telle que les drogues ou les matières explosives plastiques’’, a-t-il expliqué.

Dans le cadre du projet visant à faire du Sénégal un hub aérien, dit-il, l’AIBD SA compte faire de la plateforme aéroportuaire de Diass, l’une des plus sûres du continent pour attirer davantage de compagnies aériennes et doper l’attractivité du Sénégal.

‘’Notre objectif est d’aider les forces de défense et de sécurité à assumer correctement leurs missions, qui sont de protéger les usagers de nos aéroports et l’ensemble des installations aéroportuaires’’, a indiqué Doudou Kâ.

‘’Ce dispositif qui répond aux exigences mondiales les plus strictes pour le fret aérien, est conçu pour aider les opérateurs à détecter, en temps réel, tout produit prohibé’’, a expliqué le DG de l’AIBD.

Pour accompagner le pavillon national Air Sénégal dans son développement, l’AIBD SA a aussi renforcé le poste d’inspection filtrage (PIF) de l’aéroport de Diass, en l’équipant d’un scanner corporel de haute technologie.

Appelé ‘’Body scan QPS 201, ce dispositif sophistiqué est doté d’un système entièrement électronique, qui utilise une imagerie radar à ondes millimétriques, capable d’effectuer un contrôle en temps réel et donc beaucoup plus rapidement que les processus manuels actuels.

‘’C’est un outil qui répond totalement aux nouvelles exigences de l’aviation civile internationale’’, a relevé M. Kâ. Il a déclaré que les aéroports régionaux ne sont pas en reste, avec l’acquisition pour Cap-Skiring, deuxième frontière aérienne internationale du Sénégal, d’un portail CarView, qui est un système d’inspection filtrage de véhicules.

Il estime qu’avec tous les équipements de sûreté, les aéroports du Sénégal seront certifiés ‘’sûrs’’ et répondant aux normes et aux exigences internationales du transport aérien.

Leave a reply