Abdoulaye DIAW dit BABA : le parcours inspirant d’un fondateur de Petrosen…

0
229

Peul du Cayor, Abdoulaye Diao fut d’abord un très brillant potache au lycée dans son Thiès natal. Baccalauréat avec la mention très bien  il obtient une bourse du Fond d’Aide et de Coopération en 1968  pour les classes préparatoires du prestigieux  lycée parisien Louis-le-Grand, de loin l’établissement le plus sélectif  pour les apprenants aux concours des grandes écoles.

Après les prépa il entre à  l’École centrale de Lille puis à  l’Institut français du pétrole (IFP), il cumule aussi une licence de sciences physiques et de sciences économiques, un éternel étudiant donc….

Aussitôt remarque’ par le Président Léopold Sedar Senghor qui le convainc de rentrer au bercail, il est affecte’ comme ingénieur dans le cabinet du Ministre de l’Energie et des Hydrocarbures Cheikh Amidou KANE comme conseiller technique dans son domaine. Et auprès du ministre et premier mentor il excella par son intelligence vive, sa discipline de travail avec de longues heures au bureau et ses capacités de synthèse. Un des plus brillants physiciens de sa génération trouve ainsi son espace dans le cercle fermé des administrateurs civils.

D’ailleurs ses notes techniques sont si bien rédigées et si bien argumentées que le Président de la Républiques Abdou Diouf  lui demande de jeter les bases de la Société des pétroles du Sénégal (Petrosen) surtout après les périodes difficiles du choc pétrolier de 1976-1977. Mission qu’il accomplit haut la main non sans travailler sur ses  ambitions de se mettre à son propre service en quittant l’administration sénégalaise pour les affaires. Son éthique ne lui permettait pas l’inverse. Aujourd’hui le ‘brainchild’ de BABA Diaw est un opérateur public dans l’amont et l’aval pétrolier avec un premier baril du champ pétrolier de Sangomar.

Depuis plus de 40 ans,  fondateur et PDG d’International Trading Oil and Commodities (Itoc), c’est un compatriote discret et qui pourtant trône sur un sous- secteur avec son entreprises privée et familiale qui dépasse les milliards de dollars de Chiffre d’affaires. Il est le principal fournisseur de pétrole à la SAR et à la Senelec et bien d’autres pays africains via les filiales suisses de son entreprise.

Bosseur, discipliné et surtout discret, c’est un magnat du négoce des hydrocarbures qui à su adapter son entreprises aux mutations en cours dans l’aval pétrolier. Il n’hésite pas  souvent aux risques des intérêts de son groupe d’assouplir les règles  et principales dans le négoce pétrolier pour permettre un approvisionnement correct du pays en pétrole ou  produits pétroliers. D’ailleurs c’est le sens de ses nominations comme sherpa des hydrocarbures auprès des Présidents au SENEGAL.

Éleveur passionné et viscéralement attaché à ses origines thiessoises, Abdoulaye Diaw BABA n’a jamais coupé le lien avec son terroir de naissance d’où les investissements dans la région et surtout les actions en faveur des populations.

Aujourd’hui c’est un  compatriote studieux, travailleur, discipliné et humble que nous pleurons.   Dors et dors du sommeil du juste et surtout du généreux… à Firdaws.

Moustapha DIAKHATE

                Expert en Infrastructure et Energie

Leave a reply