Abdoulaye Diop magnifie les ’’réussites mondiales’’ et ’’combats épiques’’ de feu Abdoul Aziz Guissé, Directeur du patrimoine culturel

0
1053

Le ministre de la Culture et de la Communication, Abdoulaye Diop, a salué, dans un communiqué parvenu à l’APS, la mémoire du directeur du Patrimoine culturel, Abdoul Aziz Guissé, une figure majeure de la conservation et de la sauvegarde du patrimoine mondial, dont il a salué les « réussites mondiales » et « les combats les plus épiques » dans ce domaine. Avec sa disparition, le 4 février dernier, « le Sénégal, l’Afrique et le monde viennent, sans aucun doute, de perdre l’une des figures les plus emblématiques de la conservation et de la sauvegarde du patrimoine mondial« , note-t-il dans un texte d’hommage.

« Le passage d’Aziz à la culture est un long chapelet de bénédictions qui vont du pilotage d’équipements culturels majeurs aux réhabilitations de monuments historiques sans oublier les inscriptions sur les prestigieuses listes du patrimoine mondial », écrit Abdoulaye Diop.  L’inventaire du patrimoine culturel fut « la première tâche à laquelle il s’est attelé, il y a bientôt vingt ans quand le Président Abdoulaye Wade en confia la réalisation au Ministère de la Culture, à la DPC en particulier », souligne le ministre. 

Sous sa conduite, la base de données élaborée à cette occasion, « est l’une des plus achevée dans la sous-région et le modèle de fiches d’inventaire » qui va avec « est encore d’une grande actualité« , estime le ministre de la Culture et de la Communication. 

Il rappelle que ce modèle « vient d’être repris et actualisé par la Commission spéciale chargée de la restitution des collections sénégalaises détenues par les musées occidentaux« .

De même, dans le cadre de l’inventaire initié en 2002, le défunt « a parcouru le pays avec les équipes de la DPC, visité sites et monuments, documenté des lieux de mémoire et produit des synthèses qui serviront longtemps encore les praticiens du patrimoine »

« Dans la même lancée, lit-on encore, il a piloté très récemment l’inventaire du patrimoine immatériel de notre pays et réussi à donner à notre « Plat national » le Ceebu Jeen le statut de valeur universelle exceptionnelle« . 

Abdoulaye Diop cite « deux autres réussites mondiales » à mettre à son actif, à savoir l’inscription du Kankurang comme chef-d’œuvre du patrimoine immatériel de l’humanité et le Xooy comme élément représentatif de ce même patrimoine… 

Comments are closed.