Abdourahmane Sarr, ministre de l’économie, du plan et de la coopération : « La promotion du contenu local nécessite la mise en œuvre de mesures concrètes »

0
220

Le Ministre de l’Economie, du plan et de la coopération Abdourahmane Sarr a présidé hier, jeudi 27 juin la cérémonie d’ouverture de la 20e édition des Assises de l’entreprise organisées par le Conseil national du patronat (Cnp). Le  thème de ces Assises porte sur le  « Partenariat public-privé et contenu local ». Selon le ministre, la promotion du contenu local nécessite la mise en œuvre de mesures concrètes et concertées. 

La promotion du contenu local nécessite la mise en œuvre de mesures concrètes et concertées. C’est la conviction du Ministre de l’Economie, du plan et de la coopération Abbdourahmane Sarr. Il s’exprimait hier, jeudi 27 juin, lors de la cérémonie d’ouverture de la 20e édition des Assises de l’entreprise organisées par le Conseil national du patronat (Cnp). Parmi ces mesures, il  cite la Consolidation des mécanismes existants ; le nouveau cadre des PPP, entièrement opérationnel et qui  pose les jalons d’une implication accrue du secteur privé national et communautaire dans la réalisation des grands projets d’intérêt général (par exemple, il est réservé au moins 33% du capital d’une société devant réaliser un projet PPP aux nationaux et la priorité leur est donnée sur les opérations de sous-traitance dans le cadre des contrats de PPP). « La promotion du contenu local nécessitera de nouvelles mesures. Parmi celles-ci, on peut citer l’adoption d’un cadre législatif et réglementaire plus favorable aux exigences de contenu local au-delà du secteur des hydrocarbures et des mines, notamment par la révision en cours du Code des investissements pour y intégrer cette préoccupation; le renforcement du dispositif d’appui aux entreprises nationales, notamment par leur financement ; l’instauration de mécanismes d’incitations à l’investissement, et le développement d’infrastructures nécessaires à la production et à la commercialisation des produits locaux », a-t-il listé. Par ailleurs, il a souligné aussi la nécessité de mobiliser tous les acteurs indiquant que le succès de la stratégie de promotion du contenu local dépend de la mobilisation et de l’engagement de tous les acteurs concernés, à savoir l’Etat, le secteur privé national, la société civile et les partenaires techniques et financiers. De ce fait, il  préconise le  renforcement de   l’esprit de dialogue public-privé avec la mise en place d’un cadre harmonieux. Il profite de cette tribune pour lancer un vibrant appel au  secteur privé à prendre plus de risques en vue de profiter pleinement des potentialités de secteurs clés de  notre économie.  Le ministre relève que le Projet de transformation systémique du Sénégal a défini des orientations majeures pour l’atteinte de la souveraineté économique par l’élaboration d’une stratégie nationale de développement d’un secteur privé fort, intégrant la dimension territoriale, avec l’ensemble des parties prenantes.  Pour réussir ce pari,  il pense qu’il  est indispensable d’appuyer le renforcement.

NDEYE AMINATA CISSE

Leave a reply