Accès a l’électricité en milieu rural : le Sénégal et l’Allemagne s’accordent à réduire la facture énergétique

0
766

Dans le cadre de la mise en œuvre de la phase II du programme énergies durables (PED), consacré à l’efficacité énergétique et la promotion des énergies renouvelables, le Sénégal et l’Allemagne s’accordent à réduire la facture énergétique à travers les énergies renouvelables. A cet effet, Demba Gaye, le directeur du développement des énergies renouvelables, préconise une accélération de cette politique énergétique du Sénégal, en vue d’avoir un coup de production d’énergie et de pouvoir réduire la facture énergétique.

«A travers le PED, le gouvernement allemand appuie la politique énergétique du gouvernement du Sénégal, à travers, l’accès à l’électricité, à travers l’électrification rurale, à travers les usages productifs, à travers la formation professionnelle, à travers l’efficacité énergétique. Vous n’êtes pas sans savoir que notre pays est, jusque-là, un pays importateur net de produits pétroliers», souligne Demba Gaye, directeur du développement des énergies renouvelables, au ministère du pétrole et des énergies.

La forte dépendance du Sénégal,  vis-à-vis des produits pétroliers et vis-à-vis de l’étranger, a mis le pays dans une facture pétrolière lourde. Car selon le directeur du développement des énergies renouvelables : «Rien que l’année dernière, le gouvernement a eu à supporter plus de 700 milliards de subventions pour les produits pétroliers et aussi pour le secteur de l’électricité. D’où un changement de paradigme dans nos modes de consommation, dans nos modes de fonctionnement et d’existence. C’est-à-dire privilégier l’efficacité énergétique.»

Cette dépendance a aussi engendré un autre défi, dont l’accès à l’électricité surtout en milieu rural. On a des contraintes. En effet, «la première contrainte, d’après M. Gaye, c’est la cherté de l’électricité et la deuxième contrainte, c’est son accès en milieu rural. D’où à travers ces programmes, une accélération vraiment de cette politique énergétique du Sénégal, qui permettra non seulement à travers les énergies renouvelables, d’avoir un coup de production d’énergie, de réduire la facture énergétique, parce que  les énergies renouvelables ont ce double avantage. Les énergies renouvelables permettent d’avoir un coup de production de l’électricité plus faible. Mais aussi permettre d’attaquer ce qu’on appelle la réduction des gaz à effet de serre.»

«D’où l’avantage, de ce programme et de ce partenariat que nous encourageons et dont nous nous félicitons avec le gouvernement allemand dans le cadre de la poursuite de la politique énergétique du Sénégal», a-t-il mentionné.

Ousmane GOUDIABY

Leave a reply