Accident de Sikilo: Le directeur de l’hôpital Thierno Birahim Ndao salue la bonne organisation des secours

0
565

(APS) – Une bonne organisation du personnel médical a permis la prise en charge des blessés de l’accident survenu dans la nuit de samedi à dimanche, à Sikilo, non loin de Kaffrine (centre), a confié lundi à l’APS, Babacar Sène, directeur de l’hôpital régional Thierno Birahim Ndao.

« Nous avons réussi la prise en charge médicale des différents blessés de l’accident comme les victimes, grâce à une bonne  organisation de l’hôpital’’, a-t-il notamment affirmé dans un entretien.

M. Sène souligne que ses équipes ont mis en place un ‘’plan blanc’’ qui permet de réorganiser la prise en charge au niveau de l’hôpital, en faisant face à un afflux massif de patients, au nombre de cinquante-trois.

‘’Nous saluons le dynamisme, la promptitude, le professionnalisme et le dévouement du corps médical. Mieux, des spécialistes sont venus de partout pour appuyer l’équipe médicale de l’hôpital. C’est pour vous dire que l’hôpital a une grande capacité d’accueil’’, a fait valoir son directeur.

Ce qui, d’après lui, a permis à la structure sanitaire de faire face à la situation et d’apporter des ‘’réponses adéquates’’ aux urgences.

Trente-neuf personnes sont décédées dans cet accident, a-t-il confirmé, soulignant que dix corps n’ont pas encore été identifiés.

Par ailleurs, il a salué l’élan de solidarité des populations de Kaffrine qui se sont toutes mobilisées pour donner de leur sang aux différents blessés qui en avaient besoin pour leur survie.

Le ministère de la Santé et de l’Action sociale a déclaré, dimanche, que tous les services d’urgence des hôpitaux sont en situation  »d’alerte maximale » pour la prise en charges des urgences et besoins chirurgicaux.

Les autorités de ce ministère ont également annoncé ‘’la mobilisation de chirurgiens-viscéral, de chirurgiens orthopédistes, des médecins anesthésistes et réanimateurs » qui viendront de Kaolack, de Diourbel et de Dakar pour appuyer ‘’les équipes locales’’.

Le président de la République, Macky Sall, s’est rendu dimanche, aux environs de 16 heures, à Sikilo situé à six kilomètres de la commune de Kaffrine où s’est produit cet accident d’une rare violence.

Le chef de l’Etat est venu avec le Premier ministre Amadou Ba et d’autres membres du gouvernement et ont été accueillis par le maire de Kaffrine Abdoulaye Saydou Sow et des autorités administratives de la région.

‘’La prise en charge sur le plan sanitaire est assurée et la prise en charge sur le plan pécuniaire sera aussi assurée par le ministère en charge de la solidarité nationale ’’, a déclaré le ministre du Développement communautaire, de la Solidarité nationale et de l’Equité sociale et territoriale, Samba Ndiobène Kâ.

Ce dernier a magnifié la  »réaction rapide » de l’Etat, à travers notamment les autorités administratives qui ont pris  »toutes les dispositions depuis hier pour apporter les premiers secours aux blessés ».

Il a signalé qu’un montant de deux cent millions de francs CFA a été dégagé par le gouvernement pour ‘’soulager’’ les familles des victimes.

Leave a reply