Accusations de trafic de fichier électoral : la coalition Diao 2024 dénonce une « tentative de diabolisation et de manipulation à l’encontre de leur candidat »

0
482

La coalition Diao 2024 a réagi par rapport au présumé trafic de fichier électoral dans lequel le nom de leur candidat Mame Boye Diao est cité. Dans un communiqué rendu public hier, mardi 12 décembre, son mandataire national Massene Guèye a fait savoir que « cette manœuvre fait suite à une première tentative de diabolisation et de manipulation à l’encontre d’El Hadj Mamadou Diao ». En effet, un sieur du nom de Amadou Diallo est accusé d’avoir vendu le fichier électoral aux candidats Mame Boye Diao et Aminata Touré. « Des informations parues dans une certaine presse ce jour font état d’une éventuelle implication du candidat de la coalition DIAO2024 dans une affaire présumée de détention du fichier électoral à des fins et manœuvres frauduleuses pour des opérations de collecte de parrainage. En effet, il résulte de la lecture des articles en question qu’un individu, mandataire d’un candidat à la candidature a prétendu avoir voulu soudoyer un agent ayant accès au fichier électoral moyennant une contrepartie financière. Après versement supposé d’un acompte le mis en cause n’a pas respecté ses engagements d’où l’objet de la plainte. Aussi, il est fait état du même procédé avec le candidat de la coalition DIAO 2024. Il convient de marquer notre étonnement qu’un citoyen puisse, devant des agents assermentés de l’état, avouer des faits de corruption et en ressortir libre », lit-on dans le communiqué.

Allant plus loin, le mandataire nationale de la coalition Diao 2024 renseigne qu’un « groupuscule de personnages aux intentions abjectes, foulant aux pieds toutes les valeurs nobles qui doivent guider les acteurs politiques dans la période actuelle, pour justifier leur ralliement aux odeurs fétides, n’ont pas hésité dans un passé récent à déclarer détenir par voie illégale et par devers eux les fiches de parrainages et la clé USB de Monsieur El Hadji Mamadou DIAO ».

« Ces aveux publics de détournement de la clé d’un candidat ainsi que de ses fiches de parrainage n’ont pas fait l’objet d’une quelconque action publique de l’organe en charge des élections ni des autorités judiciaires. Cette dernière manœuvre concernant la vente présumée de codes d’accès au fichier
électoral s’ajoute donc à la première sus évoquée et prouve à suffisance le complot orchestré contre la candidature de Monsieur El Hadji Mamadou DIAO, président de notre coalition », déclare la coalition.

Selon les partisans de Mame Boye Diao, « malgré le nombre impressionnant de candidats, le constat général qui en découle montre à suffisance que El Hadji Mamadou Diao dérange de par son envergure politique ». Toutefois, « les membres de la coalition sont déterminés et feront face à toutes tentatives de calomnies, d’injures, de chantages et d’intimidations ». Le mandataire national de la coalition DIAO 2024 tient ainsi à préciser « qu’il se réserve le droit d’ester en justice contre de pareilles accusations et interpelle le procureur sur ces faits qui sont de nature à porter atteinte à l’intégrité de notre candidat ».

M DJIGO

Leave a reply