Affaire Astou Sokhna : un nouveau mot d’ordre de grève lancé par les travailleurs de la santé à Louga

0
228
48 heures de grève à partir de ce jeudi 04 mai, jour du procès. C’est le mordre lancé par le collectif des travailleurs de la santé et de l’action sociale de Louga qui compte se mobiliser pour encore une fois exiger la libération de leurs collègues emprisonnées dans ladite affaire. 
« Nous estimons que nos collègues ne sont pas fautifs dans la mort de Astou Sokhna. C’est plutôt le ministre de la santé, Abdoulaye Diouf Sarr qui a voulu trouver des coupables. Il a réagi précipitamment sans faire d’enquête là dessus. Ce ministre a voulu à tout prix trouver des coupables en les citant dans son réquisitoire. C’est pourquoi nous avons estimé que notre mobilisation est importante et que nous devrons être du côté de nos collègues injustement incriminés en guise de soutien. De ce point de vue, nous avons décrété cette grève de 48 heures à partir de demain« , a déclaré Mamadou Joe Mané, le porte-parole du collectif sur les ondes de la Rfm.
J M D

Leave a reply

%d blogueurs aiment cette page :