Affaire diffamation entre Sonko et Mame Mbaye Niang: les réactions après le verdict

0
1365

Aminata Touré s’insurge contre le verdict rendu

L’ancienne Première ministre Aminata Touré n’a pas tardé à s’exprimer sur la condamnation du leader de Pastef-Les Patriotes Ousmane Sonko dans l’affaire en appel l’opposant au ministre du Tourisme. L’ex-chef du gouvernement sous le septennat de Macky Sall a dénoncé avec fermeté la décision du juge et a estimé que l’objectif de cette condamnation est « d’éliminer » l’opposant. « Je m’insurge contre le verdict unique contre Ousmane Sonko dont l’objectif est de l’empêcher d’être candidat à l’élection présidentielle. Je lui exprime toute ma solidarité et appelle les démocrates à se mobiliser contre cette régression démocratique sans précédent dans notre pays », a posté Mimi Touré.

Pour rappel, l’opposant Ousmane Sonko a été condamné hier, lundi, à 6 mois de prison avec sursis par la Cour d’appel de Dakar pour « diffamation et injures publiques ». La Cour d’appel a par ailleurs confirmé la condamnation de l’opposant en première instance à verser des dommages et intérêts de 200 millions de francs CFA au plaignant.

Malick Gakou dénonce avec la «dernière énergie» la sentence de la Cour d’appel

Le président du Grand Parti Malick Gakou a tenu à apporter son soutien à Ousmane Sonko après le délibéré de la Cour d’appel et a dénoncé avec la « dernière énergie » le verdict « inique » renforçant la peine en première instance du leader de Pastef.  « Je dénonce avec la dernière énergie ce verdict inique renforçant la peine contre le Président Ousmane Sonko. Cette sentence qui est le reflet de la volonté de le rendre inéligible sera combattue par les forces vives au nom de la nation sénégalaise. Nous renouvelons notre soutien indéfectible au président Sonko et resterons déterminés ensemble pour la victoire du peuple contre les forces d’inertie », a dit Malick Gakou, le leader du Grand parti.

Cheikh Tidiane Youm du Pur exprime sa solidarité au leader de Pastef

Cheikh Tidiane Youm du Parti de l’unité et du rassemblement (Pur) s’insurge également contre la condamnation d’Ousmane Sonko à six mois avec sursis et 200 millions de FCFA pour dommage et intérêts, lundi, par la Cour d’appel de Dakar. Selon lui, le seul objectif du pouvoir, c’est éliminer le leader de Pastef. « Le projet est devenu plus que clair. Sans nul doute, l’élimination de notre frère, ami et allié, Président du Pastef Ousmane Sonko est le seul objectif de Macky Sall et son régime qui y vont par tous les moyens. Cette forfaiture ne doit pas passer », a posté Cheikh Tidiane Youm sur sa page Facebook. Le chargé de la Stratégie et de la Vie du parti Pur d’ajouter : « Nous lui exprimons toute notre solidarité et appelons tous les citoyens épris de justice, imbus de valeurs, animés par la démocratie et le respect de l’Etat de droit à se tenir debout et faire face à ce régime finissant ».  Et de conclure : « Non à l’intimidation, Non à la sélection de ses adversaires, Non à la 3e candidature ».

Déthié Fall du Prp : « Restons plus que jamais mobilisés

Le leader du Parti républicain pour le progrès (PRP), Déthié Fall, a apporté son soutien à l’opposant Ousmane Sonko, après sa condamnation en appel à 6 mois de prison avec sursis. « J’apporte aujourd’hui plus que jamais ma totale solidarité à mon ami et frère, le Président Ousmane Sonko. Restons plus que jamais mobilisés contre la tentative du Président Macky Sall d’écarter encore un candidat à la prochaine présidentielle», a dit Diéthé Fall.

Leave a reply