Du nouveau dans l’Affaire du Range rover volé : les avocats de Wally Seck et co-accuses obtiennent la nullité de l’enquête préliminaire conformément au règlement 5 de l’Uemoa

0
300

La Chambre correctionnelle du Tribunal de grande instance hors classe de Dakar a appelé à la barre, ce jeudi 21 avril, l’affaire du Range Rover volé impliquant le chanteur et lead vocal du groupe Faramaren, Ibrahima Wally Seck et ses co-prévenus dont, Ibrahima Touré, Serigne Mbacke Gueye dit Baye Fall, Abdou Niang, Pape Massaly Niang et la dame Sanou Kebe. Les prévenus s’en sortent grâce au règlement 5 de l’Uemoa.

Invité par le président de la Chambre correctionnelle du Tribunal de grande instance hors classe de Dakar à donner sa position sur la question de nullité de la procédure soulevée par la défense de Wally Seck et co-prévenus, le Procureur de la République a indiqué que le parquet n’est pas là pour contrecarrer l’application de la Loi.

Poursuivant son propos, après avoir rappelé la genèse de cette affaire puis l’adoption du règlement 5 de l’Uemoa, le procureur de la République a réaffirmé que le parquet doit requérir conformément à la loi et doit veiller à ce que la loi soit appliquée.

Reprenant la parole, le président de la Chambre correctionnelle du Tribunal de grande instance hors classe de Dakar a déclaré que le Tribunal reçoit la demande de la défense dans la forme et déclare nulle le procès verbal d’enquête préliminaire et la procédure.

Autrement dit, la fin des poursuites contre Wally Seck et co-prévenus qui peuvent désormais pousser un grand Ouf de soulagement. Son défunt père Thione Seck avait aussi bénéficie de ce règlement 5 de l’Uemoa dans l’affaire trafic de faux billets.

Pour rappel, à l’entame de l’audience les avocats de la défense avaient soulevé une exception de nullité.

En effet, prenant la parole aussitôt après l’appel à la barre du fils de feu Thione Ballago Seck et ses co-prévenus, les avocats de la défense ont dénoncé l’absence de notification à leurs clients, par les Gendarmes de la section de recherche, de leur droit d’être assisté par un avocat. A ce titre, ils ont demandé tout simplement l’annulation du procès verbal d’enquête préliminaire sur lequel s’est fondé cette procédure ouverte en juin 2016.

N C GOMIS

Leave a reply