Affaire Pogba : menaces, maraboutage et fusils d’assaut

0
269

Une enquête est ouverte après de présumées tentatives d’extorsion visant l’international de foot Paul Pogba. Délits auxquels son frère Mathias pourrait être mêlé.

Florentin Pogba, son jumeau Mathias Pogba, leur frère cadet Paul Pogba… La famille franco-guinéenne ne manque pas de footballeurs professionnels, les trois évoluant respectivement ou ayant récemment évolué à l’ATK Mohun Bagan, au NK Tabor Sežana et à la Juventus FC. Par tweets, agente et avocat interposés, Mathias et Paul viennent d’inaugurer des joutes agressives qui semblent n’être qu’un teaser…

Il y a quelques jours, dans une vidéo en quatre langues postée sur Twitter, Mathias Pogba lance ses premières salves contre son frère Paul, le qualifiant de « traître », de « lâche », d’« hypocrite » et affirmant avoir « failli mourir » par sa faute.

À l’attaque au caractère plutôt évasif, le cadet répond de manière plus circonstanciée, mais par l’intermédiaire de son agente, Rafaela Pimenta – dont Mathias va d’ailleurs parler dans ses prochaines « grandes révélations ». Signé également par les avocats du champion du monde, le post affirme que « les déclarations récentes de Mathias Pogba […] s’ajoutent à des menaces et à des tentatives d’extorsion en bande organisée contre Paul Pogba » et que « les autorités compétentes en Italie et en France ont été saisies il y a un mois ». Une « enquête en cours » qui proscrirait tout autre commentaire…

Amis d’enfance et fusils d’assaut

Pas de commentaires ? Des fuites évoquent tout de même des bribes de ce qu’aurait déclaré Paul Pogba aux enquêteurs de l’Office central de lutte contre le crime organisé. Il est question, en marge d’un rassemblement de l’équipe de France, en mars dernier, d’un « piège [posé] par des amis d’enfance et deux hommes en cagoule armés de fusils d’assaut » : simili-enlèvement préparé dans le but d’extorquer une sorte de rançon de treize millions d’euros, présentée comme le prix de l’ingratitude de la star. Paul Pogba aurait assuré avoir également été intimidé à Manchester et à Turin. Et parmi les auteurs de ces pressions, il aurait reconnu son frère Mathias…

Plus pittoresque, mais tout aussi affligeant, Mathias aurait menacé Paul de l’accuser d’avoir commandé un maraboutage de Kylian Mbappé.

Après les fuites des auditions de Paul, Mathias enfonce le clou dans une diatribe floue, accusant pêle-mêle les médias et les autorités d’organiser une « tentative de manipulation », le public d’accorder une « admiration » non méritée à son frère, les dirigeants du football de lui concéder une « place en équipe de France » usurpée et Paul de l’avoir « laissé dans le trou en fuyant », et de « mentir » pour l’envoyer « en prison »…

Les friands de « football extra-sportif » attendent les prochaines révélations virales à prendre avec des pincettes et les conclusions plus éloignées des enquêtes. Mais entre l’arbre et l’écorce d’une fratrie, il ne faut pas mettre le doigt…

Jeune Afrique

Leave a reply