Afrique du sud : mort de la présidente du premier parlement élu démocratiquement

0
493

La militante anti-apartheid Frene Ginwala, qui fut la présidente de la première Assemblée nationale démocratiquement élue en Afrique du sud, et la première femme à occuper ce poste, est morte, à l’âge de 90 ans à son domicile hier, jeudi soir après avoir été victime d’un accident vasculaire cérébral deux semaines plus tôt, a annoncé vendredi 13 janvier la présidence sud-africaine. Elle avait été nommée présidente de l’Assemblée nationale en 1994, tandis que Nelson Mandela était élu président, marquant la fin du régime d’apartheid. Elle avait occupé ce poste jusqu’en 2004.

Avec Les Echos

Leave a reply