Aïssata Tall Sall explique l’abstention du Sénégal au vote de la suspension de la Russie du comite des droits de l’homme de l’ONU

0
290

«Le 7 avril, à l’Assemblée générale des Nations Unies, on devait voter une Résolution pour suspendre la Russie du Comité des droits de l’homme. Le Sénégal s’est abstenu. Nous avons mis en place, à Genève, une Commission internationale d’enquête sur les exactions en Ukraine. Cette commission n’ayant pas fini son travail, nous ne pouvons pas dire qu’il y a eu des exactions ou des violations des droits de l’homme, pour suspendre la Russie». Cette déclaration est du ministre des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’extérieur qui répondait aux députés lors du vote de plusieurs projets de lois défendus par son département.

Aïssata Tall Sall de poursuivre : «Quand nous l’avons dit au président de la République, il a demandé à l’ambassadeur du Sénégal aux Nations Unies de faire une explication de vote pour justifier la position sénégalaise. Sur l’Ukraine, nous avons une position constante. Nous sommes pour le respect du droit international et de l’inviolabilité des frontières».

D’ailleurs, le ministre confirme que le président Macky Sall s’est entretenu avec le président ukrainien, sur demande de ce dernier, pendant plus d’une vingtaine de minutes. Le requérant a expliqué son souhait d’échanger avec le président Macky Sall, en insistant sur les conséquences de la guerre dans son pays sur les produits consommés au Sénégal. En réponse, Macky Sall a fait état de sa vision et l’a invité à faire dans la médiation avec son adversaire russe.

Le chef de la diplomatie sénégalaise est aussi revenu sur l’entretien que le président Macky Sall a antérieurement eu avec son homologue  Russie, Vladimir Poutine.

Fatou NDIAYE

Leave a reply