« Aly Kouyaté ne pouvait pas courir à cause de ses mocassins », (témoin)

0
1215

Témoin oculaire des faits, ce riverain du marché central de Mbour, déroule le film de la fusillade. Alerté par le bruit, il est sorti de chez lui, samedi, pour s’enquérir de la situation, a confié à L’Obs, celui qui a requis l’anonymat.

« Sur place, les cris stridents du jeune homme qui sera plus tard identifié sous le nom de Ngagne Cissé, (charretier qui tentait de stopper l’assaillant) ameutent tout le quartier. Il venait de recevoir une balle sur l’un de ses pieds Puis, une autre à la poitrine. Le tireur (Aly Kouyaté) s’est ensuite enfui », renseigne-t-il.

Après avoir ouvert le feu sur le gérant du bureau de change, Ngagne Ndiaye, l’assaillant venait de faire une deuxième victime. « Personne ne pouvait agir. Le délinquant tirait dans tous les sens », ajoute le témoin.

Malgré sa peur, ce détail ne lui a pas échappé. « Après avoir tué le jeune Ngagne Cissé, Aly Kouyaté tente encore une fois de prendre la tangente, souligne le témoin. Malheureusement, avec ses chaussures ‘’mocassins’’ qui l’empêchent de courir, il trébuche et tombe sur une flaque d’eau. » Aly Kouyaté parviendra à se relever pour prendre le chemin vers le quai de pêche mais en abandonnant une de ses chaussures, sur place.

Leave a reply