Amadou Gaye, président de la FNBS : «Nous ne sommes pas d’accord sur la baisse de 4000F… »

0
196

« Lorsque le ministre du Commerce nous a reçus avec le regroupement des boulangers du Sénégal (RBS) nous lui avons dit que si vous voulez une baisse de 25 Francs, il faut au minimum que vous baissez le prix de la farine à 6500 f. Donc notre principale revendication c’est ça. Mais aujourd’hui vous avez vu que la baisse s’est portée uniquement sur 4000f. C’est vous dire qu’il n’y a pas de consensus. Mais nous avons mesuré les efforts que l’Etat est en train de faire avec une subvention minimale de 160 millions F cfa par jour pour que la farine baisse de 4000f. C’est pourquoi, nous avons dit que  si cette baisse s’arrête a seulement 4000f, beaucoup de boulangeries auront des problèmes. Il faudrait donc un accompagnement. Nous avons dit au ministre que même si nous acceptons les mesures,  nous ne sommes pas d’accord sur la baisse de 4000f,  mais plutôt une baisse de 6500f le sac. Nous allons accepter la baisse de 25 f parce que nous n’allons pas contraindre une volonté de l’Etat. Nous demandons la protection des industriels que nous sommes. Au cas contraire, on va assister à des fermetures de boulangeries. Il y a eu des discussions qui ont  été enclenchées d’abord à la Primature ensuite au ministère du Commerce, mais il n’y a pas eu de consensus. L’état a décidé ».

NDEYE AMINATA CISSE

Leave a reply