Amadou Touba Niane, chef du service régional du commerce de Dakar : «Pas de hausse de prix sur le riz brisé non parfumé»

0
906

Difficile de trouver le riz brisé non parfumé sur le marché. Pour autant, il ne connait aucune hausse précise le service régional du commerce de Dakar.  

Le riz brisé ordinaire non parfumé se fait rare ces derniers temps sur le marché, laissant ainsi, croire qu’il connait une hausse. Faux, rétorque le chef du service régional du commerce de Dakar, Amadou Touba Niane, qui précise que «présentement, la tonne coûte entre 360 000 et 370 000 FCFA contre 380 000 FCFA, un mois au paravent»; avant d’ajouter «la baisse de la tonne est minime, mais il n’y pas de hausse de prix».

L’importateur Moustapha Tall, le conforte. «Il est vrai que le riz brisé ordinaire non parfumé est en quantité insuffisante sur le marché local pour autant, il n’y pas de hausse». Revenant sur la rareté de cette denrée, il fait savoir que c’est parce que la subvention de 25 000 FCFA sur la tonne n’est pas payée à temps. Par conséquent, «les importateurs ne sont pas enclins à importer ce riz». Parce que ce retard se révèle en une «charge supplémentaire», laisse entendre Moustapha Tall; avant d’ajouter : «Ceci est la résultante de la libéralisation». A l’en croire, il s’impose, à présent «d’organiser le marché du riz en le privatisant».

JEAN PIERRE MALOU 

Leave a reply