Aminata Touré à Sonko : « Je ne vois pas en quoi il serait plus Casamançais que quiconque d’entre nous !

0
225

La tête de liste nationale de la coalition Benno Bokk Yaakaar, Mme Aminata Touré et sa délégation se sont rendus le lundi à Touba pour lancer officiellement leur campagne en perspective des élections législatives. Devant le Khalif général des Mourides, Aminata Touré invite les acteurs à cultiver la paix  et à ne pas verser dans des débats fractionnistes qui selon elle sont dangereux pour notre pays, répondant en même temps Ousmane Sonko : « Nous sommes venus démarrer la campagne à Mbacké. Nous avons apporté le ziar du Président au Khalife qui nous a donné des conseils… des conseils pour que dans toutes nos actions nous préservions la paix.  Nous invitons tous les candidats à ne pas glisser dans le débat de l’ethnicisme, dans des terrains dangereux pour l’unité nationale. Quand on  dit que le Président Macky Sall n’aime pas tel ou tel endroit, alors qu’en Casamance, les investissements qui y sont faits, on ne les a faits dans aucune région à part Dakar… »
Sur ce point, elle insistera pour préciser qu’en terme de réalisations, cette partie du pays n’a rien à envier aux autres localités du Sénégal, notamment avec la construction de 08 ponts.

Mimi Touré, toujours sur ce chapitre, d’inviter Ousmane Sonko à tourner sa langue avec de parler. « Nous devons éviter les dérapages et donner exemple aux plus jeunes. Nous devons servir d’exemple. Les élections vont passer et le Sénégal va demeurer (…). Sonko qui n’arrête pas ressasser… La Casamance ne lui appartient pas. Je ne vois pas pourquoi il serait plus Casamançais que quiconque d’entre nous ! » Elle invitera les politiques à parler plutôt de programmes bénéfiques pour les populations.

O Goudiaby

Leave a reply