Annette Seck N’diaye et Marie Khémesse Ngom Ndiaye : la médecine à l’honneur

0
1135

Après la ministre de la Santé et de l’Action sociale, Marie Khémess Ngom Ndiaye, confirmée au dit département de la Santé dans ce nouvel attelage gouvernementale, une autre femme, au cœur du système sanitaire, s’est aussi fait illustrée. Il s’agit de Dr Annette Seck Ndiaye, jusque-là directrice de la Pharmacie nationale d’approvisionnement (PNA) qui a été choisi, pour gérer le portefeuille des Sénégalais de l’étranger. Ces deux dames au tempérament différent se sont aussi fait remarquer dans le domaine syndical où elles se sont donné corps et âme pour l’amélioration des conditions de travail et de leur profession.

Dr Annette Seck Ndiaye, tout comme Dr Marie Khémess Ngom Ndiaye sont deux femmes au centre du système sanitaire depuis plusieurs années. Si Dr Annette Seck Ndiaye a conduit, sous l’ère de Macky Sall, la Pharmacie nationale d’approvisionnement (PNA) depuis son accession à la magistrature suprême, Dr Marie Khémess Ngom a été propulsée par son prédécesseur à la tête du département de la Santé et de l’Action sociale, Abdoulaye Diouf Sarr, à la tête de la Direction de la Santé publique, après avoir occupé des postes comme médecin-cheffe adjointe de district. Faisant d’elle, une des personnalités phares du système de santé, première femme à occuper ce poste.

Ces deux femmes partagent l’amour du syndicalisme. Toutes deux ont participé à écrire les heures de gloires au sein de leur profession, en améliorant les conditions des médecins et des pharmaciens. Même si elles ont en commun les principes de rigueur, du travail bien fait, de la persévérance et l’abnégation, les deux femmes du système de santé sont opposées de par leur tempérament.

La nouvelle ministre de la Santé, Dr Khémess est connue par son franc-parler. Elle ne fait pas de détours pour étaler un problème dans toutes ses facettes et donner les solutions possibles, sans en être inquiétée. Elle connaît le système pour avoir conduit plusieurs réformes. Spécialiste de santé publique, Marie Khémess Ngom Ndiaye maîtrise les rouages du système de santé. Elle a réussi à gérer de main de maître l’affaire de Kédougou, partie pour perturber le système de santé. Son sens élevé de l’écoute fait d’elle une femme fédératrice.

Contrairement à Dr Khemess, Dr Annette Seck est de tempérament très calme. Une femme qui sait encaisser sans hausser le ton. On se souvient, dans la gestion de la Covid-19, la PNA a été délaissée par l’ancien ministre de la Santé, Abdoulaye Diouf, qui organisait des Appels d’Offres en contournant la PNA. Malgré plusieurs frustrations au cœur du système, Dr Annette Seck est restée pragmatique, refusant de céder aux divergences.

Dr Annette Seck Ndiaye est pharmacienne de profession, elle a entamé sa carrière professionnelle en 1992 dans le secteur pharmaceutique privé au sein duquel elle a exercé, pendant plus de vingt ans, comme pharmacienne d’officine. Investie de la confiance de ses pairs, elle a occupé parallèlement des fonctions de représentation au sein des organisations de la profession pharmaceutique. Dr Annette Seck Ndiaye a été respectivement, présidente du Syndicat des Pharmaciens Privés du Sénégal de 1999 à 2004, Secrétaire générale de l’Intersyndicale des Pharmaciens d’Afrique (ISPHARMA) de 2003 à 2005, Membre du Conseil National de l’Ordre des Pharmaciens du Sénégal de 2004 à 2007.

Femme politique, Docteur Annette Seck Ndiaye, contrairement à sa sœur Dr Marie Khémess Ngom, s’est investie cette année dans sa localité à Sédhiou où elle a été portée à la tête du Conseil départemental de ladite localité. Dr Annette Seck Ndiaye entre, pour la première fois dans l’histoire du Sénégal, dans l’attelage gouvernementale comme ministre chargé des Sénégalais de l’extérieur auprès du ministre des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’extérieur. Quant à Dr Marie Khemess, elle poursuit l’aventure.

Denise ZAROUR MEDANG

 

Leave a reply