(APS) – L’Etat du Sénégal, dans le cadre du programme « Xëyu ndaw ñi », va recruter cinq cents jeunes à Kolda (sud), de nouvelles recrues qui seront utilisées pour l’amélioration du cadre de vie, a-t-on appris vendredi du ministre de l’Urbanisme, du Logement et de l’Hygiène publique, Abdoulaye Saydou Sow. Il en a fait l’annonce, en marge d’un forum régional sur les projets réalisés et en cours de réalisations dans la région de Kolda (sud), en matière d’urbanisme, de logement et d’hygiène publique. « Il y aura un recrutement de 500 jeunes dans le cadre du programme Xëyu ndaw ñi pour améliorer le cadre de vie et l’environnement et [les utiliser] également dans la construction de 100 logements sociaux par la SN-HLM, dans le cadre du programme zéro bidonville », a indiqué M. Sow. Interpellé sur la question de la réduction des délais d’acquisition d’autorisations de construire et de lotissements, il a invité les acteurs concernés à accélérer le traitement des dossiers dont ceux « en instance ». Le ministre de l’Urbanisme a saisi l’occasion pour annoncer l’élargissement de la dématérialisation des procédures entamées dans certaines collectivités territoriales, principalement dans les grandes villes du Sénégal. Il a assuré aux acteurs des collectivités territoriales et aux élus notamment que les pouvoirs publics vont les aider à disposer d’instruments de planification.

0
1748

(APS) – Le Programme de compétitivité de l’agriculture et de l’élevage (PCAE) vise à améliorer la production agricole et à permettre aux producteurs d’écouler leurs produits, a soutenu jeudi le coordonnateur national des équipes de terrain au niveau de l’Organe de régulation du système de récépissé d’entrepôt (ORSRE), Ousseynou Soumaré.

‘’Le PCAE a comme objectif de pouvoir au moins améliorer le niveau de production de l’agriculture mais aussi mettre en place un système qui permet aux producteurs de pouvoir bien vendre leurs produits’’, a dit M. Soumaré qui s’entretenait avec des journalistes en marge d’une réunion du Comité local départemental (CLD) sur l’exécution des activités d’appui au PCAE dans les 7 régions du bassin arachidier élargi.

Un système de récépissé d’entrepôt a été présenté aux producteurs et operateurs lors de cette réunion, lequel système, est aujourd’hui piloté par un organe de régulation, une entité indépendante.

‘’Quand on parle de système de récépissé d’entrepôt, on parle forcement de stockage par le biais d’un outil innovant qui permet aux producteurs mais aussi opérateurs économiques de pouvoir lever des fonds’’, a expliqué M. Soumaré.

Les producteurs de la commune de Mbacké, les opérateurs semenciers, les coopératives agricoles entre autres acteurs ont été conviés à cette réunion dirigée par le préfet du département de Mbacké, Amadoune Diop.

L’organisation de séances d’information et de sensibilisation des producteurs de semences d’arachide du bassin arachidier élargi est prévue pour mieux expérimenter le Système de récépissé d’entrepôt (SRE).

La réunion s’est tenue à la préfecture de Mbacké (centre).

Leave a reply