Atteinte de la souveraineté alimentaire : Diomaye, l’autre grand défi !

0
227

1700 milliards affectés, chaque année, à l’importation de produits alimentaires : une chape de plomb pour une économie qui se veut émergente et dont le budget tourne, moyennement, autour d’environ 7042 milliards. A dire vrai, l’atteinte de la souveraineté alimentaire a toujours été un grand défi que le Sénégal peine encore à satisfaire. De Senghor à Macky Sall, en passant par Abdou Diouf et Abdoulaye Wade, diverses stratégies ont été définies et appliquées pour des résultats bien en deçà de toute qualification de sécurité alimentaire. Conséquence: l’agriculture, la pêche comme l’élevage, malgré les centaines de milliards investis, ne répondent pas encore efficacement à la demande nationale en produits agricoles, halieutiques et sylvo-pastotaux. Toute chose qui confine du coup le citoyen sénégalais dans une inflation du marché qui ruine sa bourse et perturbe son ménage. Zoom sur les mesures « dynamiques» annoncées dans par le nouveau régime ayant succédé au quatrième président du Sénégal, Macky Sall. Des mesures censées redresser la barre et inscrire, à plus ou moins long terme, l’atteinte de la souveraineté alimentaire dans le quotidien des «gorgorlu».

Leave a reply