Audience spéciale autour de la manifestation interdite de l’opposition: Dame justice calme le jeu

0
259

Les députés Déthié Fall et Mame Diarra Fam, le maire de Guédiawaye Ameth Aidara et autres partisans ou sympathisants de la coalition Yewwi Askan Wi ont fait face au juge de fragrants délits hier, lundi 27 juin. Arrêtés le vendredi 17 juin, dans le sillage de la manifestation non autorisée de l’opposition à la Place de la Nation, ils devaient répondre de plusieurs chefs d’accusation liés à leur «participation » à la manifestation en question. Le procès s’est déroulé en présence de tous les leaders de la coalition Yaw qui ont effectué le déplacement respectivement au Palais de justice de Dakar et au tribunal de Pikine-Guédiawaye. A l’instar de Khalifa Sall, Ousmane Sonko, Aïda Mbodj, Habib Sy, Cheikh Tidiane Dieye, Cheikh Ahmed Tidiane Youm, Moussa Tine, Marie Sow Diawara…

Le maire de Guédiawaye condamné à un mois de prison avec sursis

Le procès de la manifestation de l’opposition, non autorisée le 17 juin dernier, par l’entremise d’une audience spéciale tenue au tribunal de grande instance de Pikine-Guédiawaye, a rendu son verdict hier, lundi 27 juin. Le maire de Guédiawaye, Ahmed Aïdara, membre de la coalition de l’opposition Yewwi Askan Wi, a été condamné à un mois de prison avec sursis pour participation à une manifestation interdite. Ameth Aïdara et ses co-prévenus, jugés en flagrant délit par le tribunal de Pikine-Guédiawaye avaient été arrêtés le 17 juin lors de la manifestation interdite de la coalition Yewwi Askan Wi. Ils sont tous libres.

Dans son réquisitoire, le procureur avait demandé une peine de six mois d’emprisonnement dont un mois ferme avec une amende de 50.000 francs Cfa. A l’issue du verdict, la défense du maire de Guédiawaye s’est voulu formelle: « Nous sommes partiellement satisfaits. Nous prenons acte de la décision qui permet à Ahmed et aux autres de rentrer chez eux ce soir. Nous ferons appel sur la participation à un attroupement non-armé», a ainsi réagi son avocat Me Bamba Cissé.

1 an ferme requis contre Déthié Fall qui sort…libre

Le parquet de Dakar n’a pas eu cependant la main leste envers les députés Déthié Fall et Mame Diarra Fam. Il a en effet requis 1 an dont 6 mois ferme contre le mandataire national de Yaw et 6 mois contre la député du Pds et le reste du groupe des interpellés du 17 juin.  Dans son réquisitoire lié au procès des 84 prévenus, le procureur a reconnu les députés Déthié Fall, Mame Diarra Fam et les tous les autres prévenus coupables des faits auxquels ils sont poursuivis. Et d’arguer : « Les leaders notamment M. Déthié Fall ont maintenu la manifestation contre vent et marée en dépit de l’interdiction préfectorale ».

Selon le maitre des poursuites, Déthié Fall est le principal instigateur de la manifestation du 17 juin. Au final, le verdict attendu à la salle 4 du tribunal de Dakar a été indulgent pour les prévenus. Le député Déthié Fall a été libéré mais après avoir être reconnu coupable de participation à une manifestation interdite et condamné à 6 mois assortis de sursis avec une amende de 100.000 F Cfa par le juge du tribunal des flagrants délits de Dakar.

Tous les autres prévenus, à savoir la députe Mame Diarra Fam, Amadou Ba de Pastef et Cie sont aussi libérés.

MD

 

Leave a reply