Audience supposée de Macky Sall au leader du front national, marine le Pen : Mimi Touré et le collectif Frapp/France dégage expriment leur regret

0
890

L’ancien Premier ministre, Aminata Touré, et le collectif Frapp/France dégage sont dans tous leurs états. Alors que plusieurs médias Français font état d’une audience secrète de 4 heures que le président de la République, Macky Sall, aurait accordée le mercredi 18 janvier dernier au leader du Front National, Marine Le Pen, arrivée au Sénégal le 16 janvier dernier pour une visite de trois jours, Aminata Touré est montée au créneau pour exprimer son étonnement. « Je n’ose pas croire que cette information est vraie. Si c’est le cas, nos compatriotes sénégalais et africains vivant en France qui subissent depuis des décennies les attaques racistes et xénophobes du Front National apprécieront », a lancé l’ex Premier ministre devenue, depuis sa mise à l’écart de la présidence de l’Assemblée nationale par l’actuel chef de l’Etat, un de ses farouches opposants.

Pour sa part, parlant de cette supposée audience qui n’est pas confirmée par les services de communication de la présidence de la République, le collectif Frapp/France dégage dit avoir « honte des actes posés par Macky Sall ». Des actes qui, selon lui, « donne un blanc-seing à l’extrême droite française, à la montée de l’islamophobie et à la haine des migrants ». « En voyage au Sénégal, Marine Le Pen a été reçue par le président Macky Sall au palais ce mercredi 18 janvier. Qui est Marine Le Pen ? Pourquoi sa visite au Sénégal et sa rencontre avec Macky Sall devraient faire réagir les Sénégalais et les Africains ? », s’est interrogé le Secrétariat exécutif national (SEN) du FRAPP dans une note transmise à notre rédaction. « Signataire de plusieurs protocoles d’accord avec des pays européens sur la gestion des flux migratoires, Macky Sall est en accord idéologique avec Marine Le Pen qui milite pour l’expulsion des migrants, l’interdiction du port du voile, la suppression du regroupement familial… », ajoutent encore les responsables de Frapp qui précisent en outre que « Le Rassemblement National comme tous les partis politiques fascistes européens est notre ennemi ».

NANDO CABRAL GOMIS

 

Leave a reply