Autonomisation des Femmes : Le 3FPT et ONU Femme signent une convention de partenariat

0
207

Le Fonds de financement de la formation professionnelle et technique (3FPT) et l’ONU Femmes ont signé avant-hier, mardi 2 novembre, un protocole d’accord pour accompagner les femmes. L’objectif principal de ce partenariat est de renforcer le rôle des femmes dans les prises de décisions économiques, politiques et sociales.

 
Investir dans l’autonomisation socio-économique et politique des femmes, c’est ce que le partenariat, paraphé avant-hier, mardi 2 novembre, entre le 3FPT et l’ONU Femmes, entend réaliser.  Il s’agit, en effet, d’un partenariat prêt à accompagner les femmes entrepreneures dans les secteurs prioritaires, les victimes de violence ou en encore celles vivant avec un handicap.

«Comment favoriser l’insertion professionnelle des femmes au Sénégal ? C’est la question centrale qui a guidé nos premiers échanges.  Une conversation qui, aujourd’hui, se concrétise en un dispositif réfléchi et structuré. C’est une promesse de résultats probants au service de ces femmes entrepreneures, véritables clés de voûté de notre économie et de notre développement», a déclaré la directrice du 3FPT, Mame Aby Séye. En effet, la covid-19 a durement frappé le secteur informel dans laquelle travaillent beaucoup de femmes. «Le 3FPT s’engage, entre autres, à financer les actions de formation portées par les organisations de femmes, recevoir et soumettre à son processus d’instruction les demandes de financement des actions de formations des groupements de femmes et aussi partager une synthèse des besoins en accompagnement financier des porteurs de projets identifiés par ONU Femmes», a-t-elle ajouté.

De son côté, la Directrice d’ONU Femmes pour l’Afrique de l’Ouest et du centre, Oulimata Sarr estime que ce projet permettra d’accroître la contribution des femmes dans l’économie sénégalaise en renforçant leurs capacités. «Cette collaboration prend effet dans un contexte de forte collaboration datant depuis des décennies entre le système des Nations Unies et l’Etat du Sénégal et compte tenu des facilités financières dont dispose le 3FPT pouvant aider à concrétiser les actions entreprises par ONU Femmes dans l’identification et la formation des femmes entrepreneures dans les secteurs prioritaires que sont l’agriculture, la résilience aux changements climatiques, l’énergie renouvelable, l’élevage et l’artisanat», a-t-elle expliqué.

Dans le cadre de ce partenariat, Oulimata Sarr signale également que les zones à savoir Guédiawaye, Tambacounda, Kolda, Sedhiou, Ziguinchor et Kédougou sont les premières cibles pour le démarrage des activités de formation et de financement permettant de résoudre les problèmes liés à l’insertion sociale et économique des femmes et filles victime de violences. Oulimata Sarr déclare que l’ONU femmes mettra à disposition des moyens matériels, financiers et humains nécessaires à l’assistance technique comprenant le déploiement d’experts et consultants partenaires de l’organisation.

Matar CISSE (Stagiaire)

Comments are closed.