Babacar Diamé plébiscité par le « Benno » pour le Conseil départemental de Foundiougne

0
202

C’est à la suite de longues consultations effectuées partout dans le département par les différents responsables de la coalition « Benno Bokk Yaakar » que les responsables réunis autour de cette même coalition présidentielle ont finalement choisi le maire sortant de la commune de Foundiougne Babacar Diamé comme leur futur candidat au Conseil départemental de Foundiougne.

La réunion de validation de cette candidature a été tenue, dimanche, à la grande salle des fêtes de la mairie de Foundiougne en présence du ministre porte-parole du gouvernement Abdou Latif Coulibaly, du député-maire de Toubacouta Pape Seydou Dianko et diverses autres autorités et responsables de la coalition « Benno Bokk Yaakar » en activité dans le département de Foundiougne. Malgré le fait que du côté du président sortant Moustapha Mbaye, rien n’a encore filtré comme réaction, les responsables qui étaient réunis autour de cette rencontre ont profité de l’occasion pour donner les raisons du choix porté sur Babacar Diamé.

Ainsi, pour ces responsables, il faut aujourd’hui porter à la tête de ce département un leadership capable de diriger, mieux mettre au profit des populations locales les énormes potentialités dont regorge le département de Foundiougne comme le pétrole qui a été tout dernièrement découvert sur ces périmètres, et d’autres filières comme l’élevage, l’agriculture et le tourisme.

Dans ce point de vue, il ne s’agit de miser sur des individualités, mais plutôt sur la compétence et autres prouesses parmi les éventuels candidats en course vers cette institution de développement.

Pour le Ministre Abdou Latif Coulibaly, « ces longues consultations ont surtout été menées pour choisir le meilleur profil de candidature qui saura prendre en charge toutes les questions de développement du département de Foundiougne.

Un exercice qui a surtout permis de mettre la main sur Babacar Diamé. Un homme qui à travers son cursus, a acquis beaucoup d’expériences. D’abord à la Caisse de dépôt et consignation où il a dirigé la commission des finances et ensuite au niveau du programme « Plan Sénégal Émergent (PSE) qu’il a défendu devant des bailleurs lors d’un sommet à Paris ».

ABDOULAYE FALL

Leave a reply