Bambey / journée portes ouvertes du parc de technologies agricoles : les acteurs plaident pour le renforcement des moyens de la recherche

0
962

Le Centre national de recherches agronomiques de Bambey a abrité hier, jeudi 13 octobre 2022,  une journée portes-ouvertes du parc de technologies agricoles. L’objectif vise à  d’échanger avec les acteurs en vue de démultiplier ces technologies en question  à travers le pays.

La  journée portes ouvertes du parc de technologies agricoles du Centre national de recherches agronomiques de Bambey  vise à  montrer les différentes innovations que  l’Isra a mises en œuvre. Il s’agit, selon Dr Aliou Faye du Ceraas (Centre régional d’excellence sur les céréales sèches et cultures associées) de l’Isra de Thiès, par ailleurs coordonnateur du  Programme Sutainable intensification innovation Lab  SIIL  financé par l’Usaid, de faire en sorte que ces parcs de démonstration puissent être dissimulés dans tout le pays afin que les producteurs agricoles puisent s’approprier à grande échelle de ces innovations. « L’Isra  a toujours généré des résultats extrêmement importants qui améliorent significativement la production. Mais la plupart d’entre eux sont dans les tiroirs. Faire en sorte que les utilisateurs de ces résultats soient au courant de ces innovations, c’est le sens de cette journée ce résultats », a-t-il dit.

Malick Sow, le président de la fédération des associations paysannes de Louga, déclare pour sa part que « c’est une journée que nous apprécions pour diverses raisons. Nous sommes dans un pays où la production agricole est en baisse, où la biomasse est en baisse. On parle de changements climatiques et de dérèglements cycles pluviométriques. Ce que nous avons vu ici montre que la recherche est en train de faire des pas de géant. Nous doutons fort que ces innovations ne soient connues par le grand public. Nous demandons à l’Etat de mieux accompagner l’Isra. Ce que nous avons vu en termes d’innovation contribue à l’accélération de l’atteinte à la souveraineté alimentaire ».

Pour Serigne Malick Fall, le gérant d’une entreprise sociale appelée Seddo Ndame a la tête d’un incubateur d’entreprise agricole, « Nous avons près de 40 Jeunes qui ont terminé leur cycle en agri élevage au bout de 2 ans et qui seront insérés d’ici décembre. De petites fermes intégrées seront installées pour ces jeunes ».  Le conseiller technique du Directeur Général de l’Isra Mbaye Diop a  indiqué pour sa part que cette journée permet de rendre visibles les recherches es menées au niveau de l’institut. « Cela a toujours été un point faible de l’institut. Et cela vient combler ce vide qu’on a toujours déploré grâce  au Programme SIIL  du Coraf qui gère les parcs de la sous-région ». Le Directeur du Cnra Ibrahima Sarr a enfin déclaré être persuadé que cette journée  contribuera à la vulgarisation des technologies agricoles

 ADAMA NDIAYE

Leave a reply