Bambey – lutte contre les crises sporadiques et conflits : les acteurs de l’UAD à l’école du dialogue social

0
191

L’Université Alioune Diop (UAD) de Bambey abrite, du mercredi 29 au vendredi 31 mai 2024, un atelier de renforcement de capacités sur le dialogue social. Il s’agit d’outiller les dirigeants sur le ménagement et le leadership mais aussi les syndicats et les délègues de personnel sur le dialogue social, en vue de garantir la paix sociale  au sein de l’université.

La situation sociale au sein de l’Université Alioune Diop (UAD) de Bambey est plus ou moins apaisée, selon  son secrétaire général, Seydina Ababacar Mbengue. C’est dans ce contexte que s’est ouvert, hier  mercredi, à la Cite des Enseignants de l’UAD, un atelier de  renforcement de capacités sur le dialogue social. Cette rencontre, qui se tient sur trois (3) jours, s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du plan de renforcement du dialogue social initié par le ministère du Travail, du Dialogue social et des Relations avec les institutions, à travers la Direction générale du Travail et de la Sécurité sociale (DGTSS).

Seydina Ababacar Mbengue, le secrétaire général de l’Université Alioune Diop  explique : «nous avons un atelier sur le ménagement et le leadership et sur la négociation collective qui, en fait, concerne le top ménagement. Nous avons pu réunir Monsieur le Recteur, accompagné des  Vice-Recteurs, des Directeurs centraux, des Directeurs d’UFR (Unité de formation et de recherche) et des Chefs de Services administratifs. La 2ème et la 3ème journée concernent les partenaires sociaux, avec la présence de tous les syndicats. Il s’agira d’outiller ces acteurs sur des modules sur  la négociation collective et le dialogue, pour améliorer un peu le cadre du travail».

Pour l’Inspecteur du Travail et de la Sécurité social, Djibril Diallo, Directeur des Ressources humaines, la finalité est de réaliser au sein de l’université des modules de formation pour aboutir à une paix sociale qui permettra de garantir les performances et l’atteinte des objectifs et de renforcer les  capacités  des partenaires sociaux, pour mieux négocier ensemble avec le Recteur de l’université pour dépasser les crises sporadiques et les conflits, en vue d’ aboutir à une performance globale de l’Université Alioune Diop. L’un des formateurs.

Coly Senghor, coach et formateur certifié, a relevé la différence qui existe entre management et leadership. Selon lui, le management, c’est  l’ensemble des techniques pour l’organisation des entreprises. Et le leadership, c’est de l’influence. La différence fondamentale entre un leadership et un management, c’est que ce dernier a besoin des aptitudes en leadership, pour réussir son travail. Le leadership, n’est pas forcément un ménagement. C’est pourquoi, par exemple, dans un groupe de laveurs de voitures, on peut aussitôt trouver un leader. On ne parle pas là d’un management puisque ce n’est pas une  organisation, ce n’est pas une entreprise ni une structure.

Adama NDIAYE

Leave a reply