Bambey – préparatifs de la korité : les achats groupés pour lutter contre l’usure et la spéculation

0
898

Ngoye,  dans le département de Bambey, a abrité, hier mercredi, une conférence religieuse sur les calebasses de solidarité. Cette rencontre a permis aux membres du regroupement communautaire pour l’auto-développement  des familles d’initier les achats groupés durant la fête de la Korité, en vue de lutter contre la soudure et l’usure.

Les achats groupés, durant la fête de la Korité,  constituent une véritable stratégie mise en place par la Fédération des calebasses de solidarité  du Djegueme du Baol (Fecajeb) et du Sine. Madame Mously Sène, la présidente du Fecajeb explique : «chacun fait une expression de besoin pendant la fête de la Korité. On regroupe les besoins en matière d’oignons, de pommes de terre et on se rend au marché, là où le prix est plus  abordable. On achète la commande qu’on met à la disposition des bénéficiaires».

Le regroupement communautaire pour l’auto-développement des familles (Recodef) a organisé une conférence publique  en vue de présenter le bilan annuel de leur calebasse de solidarité. Et M. Sarah  Diouf, le coordonnateur du Recodef de rappeler : «une épargne de 43 millions de FCFA a été mobilisée par les 77 calebasses de Ngoye, pour régler des problèmes d’éducation, de  nourriture et de santé, suivant des crédits sans intérêts. En ce qui concerne la nourriture, 17 millions DE FCFA ont été injectés. Il y a d’autres activités comme les achats groupés  qui sont menées pour lutter contre la soudure et  l’usure», a-t-il conclut.

Le sous-préfet de Ngoye, M. Ousmane Dia, estimé que ces actions menées par le Recodef sont à saluer parce qu’elles viennent en aide au développement économique de la population locale. «C’est un geste noble parce que, dit-il, le  gouvernement ne peut pas tout faire ;  mais la population doit jouer sa partition. Le plus important, c’est d’aider quelqu’un à accéder à l’autosuffisance. Ainsi, il invite les populations à imiter et à adhérer à cette dynamique de développement. Nous invitons toutes les populations à venir adhérer et avoir des calebasses de solidarité  du Recodef.»

Adama NDIAYE

Leave a reply