Bambey – route Dangalma-Lambaye-Keur Samba Kane : marche pacifique du Collectif pour le bitumage de la piste

0
226

Le Collectif pour le bitumage de l’axe Dangalma-Lambaye et Keur Samba Kane a organisé un rassemblement suivi d’une marche pacifique pour réclamer le bitumage de ce tronçon routier qui relie ces 3 localités. Ce collectif a remis au Sous-préfet de Lambaye une lettre de protestation afin que les nouvelles autorités prennent en charge cette préoccupation.  

Le Collectif pour le bitumage de l’axe Dangalma-Lambaye et Keur Samba Kane, en colère, a remis une lettre de protestation, adressée au président de la République, au Sous-préfet de Lambaye. Il exige le bitumage de cet axe routier long de plus d’une vingtaine de kilomètres. «Nous lançons un appel au président Bassirou Diomaye Diakhar Faye et au Premier ministre Ousmane Sonko à satisfaire cette préoccupation».

Pour le Président de ce collectif, Lambaye occupe une place de choix dans le secteur informel qui représente 41% du Produit intérieur brut (PIB), selon un rapport de l’Agance nationale de la statistique et de la démographie (ANSD). En plus la diaspora qui contribue à hauteur de 10% du PIB. Le collectif a demandé à l’honorable député Mame Saye Ndiaye de porter ce plaidoyer lors de la prochaine session budgétaire de l’Assemblée nationale.

La présidente de l’Association des Femmes de l’Afrique de l’Ouest  (AFAO), Mme Khady Fall Tall, soutient qu’il est inacceptable qu’on ne puisse pas réaliser 9 km de route bitumée qui sépare Dangalma de Lambaye. Et cela malgré toutes les réalisations faites en termes de ponts et d’autoroute au Sénégal.

Les autorités locales ont participé à cette manifestation. Il s’agit de la député Mame Saye Ndiaye, du président du Conseil départemental, des maires de Lambaye, Ngogom, entre autres.

Le Maire de Lambaye, Dr Assane Ndiaye, soutient que c’est une vieille doléance des populations qui remonte depuis le régime du président Léopold Sédar Senghor. Il  compte sur les nouvelles autorités pour la satisfaction de cette préoccupation.

Le Sous-préfet de Lambaye, Cheikh Anta Dieng, a promis  de transmettre cette lettre à qui de droit.

ADAMA NDIAYE 

Leave a reply