Bénin: après l’attaque de Kérou, des têtes vont tomber dans l’armée

0
469

Depuis quelques années, le septentrion béninois est régulièrement attaqué par des groupes jihadistes.

Mercredi, le porte-parole du gouvernement béninois Wilfried Léandre Houngbédji a annoncé l’ouverture d’une enquête pour faire la lumière sur l’attaque qui a fait une dizaine de mort dans un village de la commune de Kérou dans le nord du pays à environ 600 Kilomètres de Cotonou, la principale ville du pays.

M. Houngbédji n’a donné aucun bilan de l’attaque mais selon la presse béninoise, treize villageois ont été froidement exécutés dans la nuit de lundi à mardi par des hommes armés.

« Ce drame était évitable. Les rapports indiquent qu’il y a eu très certainement un manquement dans la chaîne des opérations pour que les forces de défense et de sécurité se déploient de façon préventive afin d’éviter cela », s’est indigné le porte-parole du gouvernement.

M. Houngbédji a indiqué que le Président Patrice Talon a demandé l’ouverture d’une enquête pour élucider les circonstances de l’attaque. Wilfried Léandre Houngbédji qui est aussi le secrétaire général adjoint du gouvernement béninois a surtout précisé qu’après cette enquête, des sanctions seront prises contre les hauts gradés des forces de défense et de sécurité qui « auraient manqué à leur devoir ».

Depuis 2021, les militaires sont déployés dans une partie du nord du Bénin pour lutter contre les groupes terroristes. Cette guerre a déjà fait plusieurs morts du côté des forces de défense et sécurité.

Pour faire face à cette menace grandissante, le Bénin a rappelé ses militaires déployés au Mali dans le cadre de la Minusma. Les autorités béninoises ont également décidé de renforcer leur coopération sécuritaire avec le Rwanda dont le président a récemment séjourné à Cotonou dans le cadre d’une tournée ouest-africaine.

Leave a reply