Benno prend acte bien que la décision des « 7 Sages » leur soit défavorable

0
279

La décision du Conseil constitutionnel prenant le contre-pied du ministre de l’Intérieur, non moins chargé des élections concernant sa décision d’invalider la liste départementale de Yewwi Askan Wi est défavorable pour la mouvance présidentielle. Mais, celle-ci dit prendre acte, non sans la respecter. C’est ce qu’a fait savoir Aminata Touré, tête de liste de la coalition Benno Bokk Yakaar, en conférence de presse.

« Pour ce qui concerne la deuxième décision qui concerne la liste de Yewwi, nous voulons dire que nous saluons la décision et nous prenons acte de la décision du Conseil constitutionnel. Parce que tout simplement, nous sommes des Républicains et nous restons dans la logique qui est la notre puisque nous avions dit, qu’au-delà de toutes ces déclarations, le plus important c’était que les organes chargés de décider, le fassent et qu’on s’en tienne à leur décision. », a déclaré Aminata Touré.

Ne s’en limitant pas là, l’ancienne Première ministre s’en est prise à Ousmane Sonko, suite à sa sortie d’hier, demandant les Sénégalais à se mobiliser pour faire face au président Macky Sall.

« C’est l’occasion de dire très clairement que nous sommes scandalisés par la sortie de Ousmane Sonko. Une sortie inacceptable et scandaleuse qui montre qu’il ne respecte pas le système démocratique sénégalais.(…) Le système démocratique qui lui permet de s’exprimer, qui nous permet à nous tous de nous exprimer, a été construit à la sueur et au sang de nombreux patriotes, de leaders politiques, dont certains ont eu même à perdre la vie »,  s’est offusquée Mimi Touré qui appellent les jeunes et aussi les électeurs à sanctionner Ousmane Sonko dans les urnes.

Mieux, « Nous appelons nos militants à rester mobiliser« , lance-t-elle tout en précisant que les sorties de Ousmane Sonko ne font peur à personne.

« C’est à se demander : est ce que Ousmane Sonko ne prierait pas pour que le Sénégal soit instable? À qui profiterait l’instabilité dont souhaite Sonko? » se questionne-t-elle rappelant les enjeux de l’heure, notamment le pétrole du pays.

Elle a dans la foulée remercier les mandataires de la coalition Benno Bokk Yakaar pour la validation des parrainages.

J M D

Leave a reply