Birahim seck évoque un « massacre financier » et interpelle Macky

0
895

Le rapport de la Cour des comptes sur le fonds Force Covid-19 fait encore débat. « Il est inadmissible de constater qu’au moment où les populations sont torturées dans les rues, d’autres confinées avec le stress, des agents de l’État, avec leurs complices, piétinent toutes les règles de bonne gestion financière avec des surfacturations et des décaissements de tout genre », a déploré Birahime Seck.

Face à cette situation, le coordonnateur du Forum civil estime que « le président de la République doit impérativement agir, sous peine d’être pris pour complice ». Parce que, souligne-t-il, ce « massacre financier constaté avec pertinence par la Cour des comptes, risque, de se répercuter dans les secteurs pétroliers, gaziers et miniers, et surtout dans le secteur électrique ».

Leave a reply