Blessures de Sadio Mané et de Bamba Dieng : Les assurances de Mayacine Mar

0
390

Bamba Dieng s’est blessé avant-hier. Mais tient à rassurer le directeur technique national, Mayacine Mar, il n’y a pas rien de grave. Mieux ajoute-t-il, le jeune attaquant des Lions sera disponible face au Nzalang nacional ce dimanche à Yaoundé. Quid de Sadio Mane? Le doute persiste même s’il ne ressent aucune douleur. Toutefois précise Mayacine Mar, c’est ce vendredi qu’on sera si l’attaquant de Liverpool sera aligné face à la Guinée-Equatoriale.

(BAFOUSSAM, Cameroun) – « Le groupe vit bien. Je pense que vous avez remarqué qu’il y a certains joueurs qui ne sont pas là. Bamba (Dieng) a eu un petit choc hier (avant-hier, NDLR) mais ce n’est pas méchant. Les médicaux ont préféré le garder aux soins. Sadio (Mane) également, mais il va très bien. Il ne sent aucune douleur. Il sera opérationnel pour les quarts de finale », a déclaré l’ancien sélectionneur des Lions.

Et d’ajouter, «Peut-être que demain (aujourd’hui, NDLR) il reprendra l’entraînement. Ballo Touré a des adducteurs et il est aux soins. Sinon tout le monde est là, Ismaïla (Sarr) y compris. Il se sent très bien. Il retrouve toutes ses sensations».

Toutefois, pour Sadio Mane, tout en rassurant sur son état de santé, le DTN soutient qu’il faut attendre ce vendredi pour être élucidé.

De Tagidor Garden de Bangou à Djeuga Palace de Yaoundé

Les Lions vont rejoindre Yaoundé cet après-midi. Ils quittent ainsi l’irréel complexe Tagdor Garden de Bangou. Ils seront logés au Djeuga Palace de Yaoundé. Un passage dans la capitale politique camerounaise qui tranche d’avec la quiétude de Tagidor Garden.

«Non, je ne pense pas que l’environnement sera le même à Yaoundé. Car, Tagidor c’est un lieu qui nous a permis de bien nous épanouir en mettant un terrain à notre disposition. Et aussi c’est bien aéré, on a la possibilité de se déplacer naturellement comme on veut. L’accueil également a été très chaleureux. On était vraiment aux soins ici. Sans nul doute qu’on va vivre quelques jours à Yaoundé. Mais ça ne sera certainement pas le même cadre», a déclaré Mayacine Mar.

2012, c’est du passé

Revenant sur le match contre la Guinée Equatoriale, il soutient, «le contexte est différent. Je pense que le Nzalang n’est pas arrivé à ce niveau par hasard. Ça, on le comprend très bien. S’il se retrouve aujourd’hui en quart de finale c’est parce qu’il a su effectivement montrer qu’il a les moyens lui permettant d’être là. Et comme on dit, on respecte toutes les équipes mais on a peur de personne. Ce qui s’est passé en 2012 c’est derrière nous. Aujourd’hui nous sommes en 2022. C’est un autre match, une autre équipe également. N’oublions pas aussi que le Nzalang était demi-finaliste en 2015. Donc, c’est une équipe à prendre au sérieux ».

Et d’ajouter, «Nous aborderons ce match comme nous l’avons fait pour les autres.  Nous sommes sereins, nous nous préparons et comptons sur nous-mêmes. Nous ne cherchons pas à comprendre ce que l’autre fait. Nous ne mettons pas de nom devant l’équipe, nous mettons simplement une équipe qui arrive à notre niveau en quart de finale. La Guinée équatoriale est donc une bonne équipe»

De nos Envoyés spéciaux au Cameroun A. THIAM et O. DIAW

Comments are closed.